Une chienne maltraitée et mal nourrie survit de justesse et permet à un enfant autiste de s’ouvrir au monde

27 août 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Lorsque Xena a été amenée dans un refuge en Géorgie (États-Unis) en 2012, elle avait moins d’1 % de chances de survie. La femelle chiot de 4 mois souffrait de malnutrition et de diverses blessures dues à la maltraitance. Mais elle avait une mission à accomplir et elle s’est battue pour survivre.

Chrissy suivait ses progrès sur Internet tous les jours grâce à une page Facebook, priant pour que la petite chienne survive. Puis, avec son mari, ils ont décidé de la faire venir chez eux pour un essai. Ils étaient loin de se douter que cet acte de gentillesse allait changer la vie de leur fils Johnny, diagnostiqué autiste. Il ne communiquait avec personne et n’avait aucune interaction avec les deux autres chiens de la famille.

Crédit : Facebook/Xena the Warrior Puppy

Mais dès l’arrivée de Xena, miracle : la chienne lui a léché le visage et Johnny était tout sourire. À partir de là, il a commencé à s’ouvrir au monde. « Il s’est mis à dire bonjour, à communiquer et son anxiété a beaucoup diminué », a raconté sa maman dans une vidéo de l’ASPCA.

Aujourd’hui, Johnny et Xena forment toujours une super équipe. Ils travaillent ensemble à passer un message d’espoir sur l’autisme. Xena a gagné de nombreuses reconnaissances pour son influence magique sur Johnny.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un pitbull affolé arrive en courant dans la maison
– son maître le suit et voit son pire cauchemar

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ