Chili : la Banque centrale annonce l’injection de 4 milliards USD pour freiner la chute du peso

Par Epoch Times avec AFP
13 novembre 2019 Mis à jour: 13 novembre 2019

La Banque centrale du Chili a annoncé mercredi qu’elle allait injecter 4 milliards de dollars pour freiner la chute de la monnaie, tombée à un plus bas historique, à 794,97 pesos pour un dollar. 

L’institut monétaire a annoncé dans un communiqué la mise en oeuvre « d’un programme préventif destiné à faciliter la gestion de la liquidité en dollars et en pesos du système financier ». Cette mesure vise à « atténuer les éventuelles tensions sur les marchés financiers à la suite de la conjugaison des événements sociaux récents avec la baisse de liquidité généralement observée en fin d’année ».

La monnaie chilienne s’est dépréciée de 1,5% mercredi par rapport au dollar, le billet vert s’échangeant à 794,97 pesos, un nouveau record à la baisse, alors que la crise sociale perdure depuis près d’un mois.

Mardi, le peso avait déjà connu un plus bas historique, à 783 pesos pour un dollar. Le précédent record à la baisse remontait à octobre 2002, il fallait alors 761 pesos pour obtenir un dollar.

L’IPSA, le principal indice de la Bourse de Santiago, a également chuté de 2,96% mercredi. Il avait déjà perdu 1,57% mardi.

Le gouvernement  ne parvient pas à juguler la crise sociale

Malgré l’annonce de plusieurs mesures sociales, le gouvernement du président conservateur Sebastian Piñera ne parvient pas à juguler cette crise sociale sans précédent depuis des décennies, déclenchée par une hausse du prix de ticket de métro dans la capitale.

Le mouvement de colère s’est transformé en une vague de contestation massive pour réclamer de profondes réformes du modèle économique ultra-libéral chilien.

Depuis le 18 octobre, 22 personnes ont été tuées, dont cinq après l’intervention de forces de l’ordre contre les manifestants, selon un nouveau bilan diffusé mercredi. Le précédent bilan faisait état de 20 morts.

Un homme a été tué mardi à Calama  heurté par un véhicule dans un accident lors d’une manifestation. Un cadavre a par ailleurs été découvert mercredi dans les décombres d’un supermarché incendié pendant des pillages à Arica, selon le parque

RECOMMANDÉ