Chili : le président Pinera remanie en profondeur son gouvernement

Par afp
13 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Le président chilien Sebastian Pinera, qui fait face à une importante baisse de sa cote de popularité après quinze mois au pouvoir, a annoncé jeudi un profond remaniement de son gouvernement, avec le remplacement de six ministres.

Au cours d’une cérémonie au palais présidentiel de La Moneda, le chef de l’Etat a annoncé que l’avocat Teodoro Ribera aurait désormais le portefeuille des Affaires étrangères, en remplacement de Roberto Ampuero.

M. Pinera a également annoncé des changements à la tête de cinq autres ministères : Santé, Economie, Travaux publics, Développement social et Energie.

Au total, quatre ministres quittent le gouvernement et deux prennent la tête d’autres ministères : Alfredo Moreno passe du ministère du Développement social à celui des Travaux publics, où il remplace Juan Andrés Fontaine, lui-même parti rejoindre celui de l’Economie.

« Je souhaite partager avec tous mes compatriotes quelques changements au sein du gouvernement que j’estime nécessaires pour la nouvelle étape que vit notre pays« , a déclaré le chef de l’Etat, mettant fin à plusieurs jours de rumeurs dans la presse.

Le chef de l’Etat a fait cette annonce le jour-même où un sondage de l’institut CEP, un des plus importants du pays, montre une chute de sa cote de popularité de 12 points.

Ce remaniement est le deuxième depuis que ce conservateur a succédé, le 11 mars 2018, à la présidente socialiste Michelle Bachelet.

Après 4% de croissance du PIB pendant la première année de son mandat, le Chili a montré les signes d’un ralentissement économique, accompagné de mouvements sociaux, dont une grève des enseignants qui dure depuis près de deux semaines.

Jeudi, les employés la société d’État Codelco, le plus grand producteur de cuivre du monde, ont également annoncé leur intention de déclencher une grève après l’échec de semaines de négociations salariales avec la direction.

Et avec AFP

RECOMMANDÉ