Chine: au moins 4 morts après une explosion de gaz

Par Epoch Times avec AFP
21 octobre 2021
Mis à jour: 21 octobre 2021

Une explosion due au gaz dans un restaurant a ravagé jeudi une rue très fréquentée d’une grande ville de Chine, faisant au moins quatre morts et près de 50 blessés, selon les autorités locales.

L’incident s’est produit en début de matinée vers 08H20 (00H20 GMT) à Shenyang, capitale de la province du Liaoning (nord-est) frontalière de la Corée du Nord, a indiqué la mairie dans un communiqué.

La télévision publique CCTV a diffusé une vidéo filmée depuis une voiture, qui montre l’explosion soudaine d’une façade d’un bâtiment, suivie d’une projection de débris et d’un immense nuage de fumée grise.

Sur d’autres images de la chaîne, on aperçoit des passants hagards, une rue jonchée de gravats, des voitures ou bus détruits, des fenêtres brisées, des rangées de camions de pompiers et des secouristes coiffés de casques.

De « graves manquements » dans la gestion des infrastructures

Le dernier bilan fait état de quatre morts et 47 blessés, dont trois graves, a indiqué la mairie de Shenyang, selon qui une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame.

-Des travailleurs médicaux transportent un patient dans un hôpital de Shenyang, dans la province chinoise du Liaoning, dans le nord-est de la Chine, le 21 octobre 2021. Photo par STR/AFP via Getty Images.

Outre le restaurant où l’explosion s’est produite, plusieurs immeubles résidentiels et commerces se trouvent dans la rue touchée.

Des explosions et des accidents industriels surviennent régulièrement en Chine, en raison souvent d’un mauvais respect des règles de sécurité.

L’explosion d’une conduite de gaz dans un quartier résidentiel en juin avait fait 25 morts dans la province du Hubei (centre).

-Un travailleur médical s’occupe d’un patient dans un hôpital de Shenyang, dans le nord-est de la Chine, le 21 octobre 2021, après qu’une explosion de gaz dans un restaurant a ravagé une rue animée, tuant au moins trois personnes et en blessant des dizaines. Photo par STR/AFP via Getty Images.

Huit personnes avaient été arrêtées pour négligence, dont le patron de la société qui gérait la conduite de gaz, en raison de « graves manquements » dans la gestion des infrastructures.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ