Chris Pratt qualifié de «raciste» par des médias progressistes pour un tee-shirt – ils reçoivent ensuite une leçon d’histoire

Par Colin Fredericson
19 juillet 2019 Mis à jour: 19 juillet 2019

Un site d’informations a récemment suggéré que Chris Pratt est un nationaliste blanc en s’en prenant à son tee-shirt arborant un drapeau américain dans un style « à l’ancienne ».

Les journalistes de Yahoo Movies UK ont établi le lien étroit entre le vêtement et les commentaires laissés par certains internautes sur les réseaux sociaux qui y voient un symbole raciste.

Selon usflag.org, le tee-shirt de Pratt en question remonte à la période de la révolution américaine. Le nom de ce drapeau « Gadsden » inclut généralement une photo d’un serpent crotale sur un fond jaune, ainsi que les mots Don’t tread on me, ou « Ne marchez pas sur moi ». Le tee-shirt de Pratt utilise le drapeau américain standard comme arrière-plan, tel qu’on peut le voir dans cette vidéo.

Ce drapeau a été utilisé par les premiers corps de la U.S. Navy et du corps des Marines. Malgré cela, Yahoo s’est focalisé sur le fait que des commentateurs en ligne aient qualifié Chris Pratt de raciste.

Dans le tweet suivant, l’internaute écrit :

« J’adore ce tee shirt. Heureux de voir qu’il y a encore quelques êtres humains décents à Hollywood comme Chris Pratt. Sinon, je suppose que ce ne serait qu’une mer infinie d’agresseurs, de violeurs et de pédophiles. »

Un article de TMZ sur le tee-shirt de Pratt présente cependant une conclusion différente. D’après ce média, ce drapeau est historique et n’a aucune connotation raciste. Le drapeau Gadsen était un avertissement adressé à la Grande-Bretagne par les premiers colons américains leur conseillant « gentiment » de prendre leur distance avec l’Amérique.

Chris Pratt est par ailleurs connu pour être chrétien et conservateur depuis des années.

Il est plus inquiétant de constater le parti pris de Yahoo qui suppose l’équivalence entre être pro-port d’arme, être chrétien et être raciste. L’implication est claire : les Américains partageant les opinions politiques de Chris Pratt signifient qu’il s’agit de suprémacistes blancs (de « racistes »).

Des internautes ont soulevé les normes médiocres du journaliste dans l’article de Yahoo.

M. Fibble a ainsi commenté : « Bienvenue dans le monde du journalisme en 2019 : fabriquez votre propre version des faits,  parcourez Twitter au hasard jusqu’à ce que vous trouviez quelques internautes qui se plaignent, et faites-en une généralité incontournable. »

« Je ne savais pas que les médias comme Yahoo avaient recours à des contributeurs qui ne connaissaient rien au sujet sur lequel ils écrivent », a commenté pour sa part Andrew.

« J’espère qu’il continuera à le porter et ignorera tout ce bazar. C’est un symbole de l’Indépendance, pas une déclaration de soutien à la droite alternative (qui, bien que maigre soit libérale, a le droit d’adopter les symboles de son choix). Mon dieu, nous devenons sensibles », a commenté Carl.

Des conservateurs américains connus ont eu des mots durs pour les auteurs des commentaires négatifs. Dans le commentaire ci-dessous de Steven Crowder, on peut lire :

« Voici le prochain niveau de la stupidité : traiter Chris Pratt de ‘suprémaciste blanc’ pour avoir porté une chemise avec le drapeau Gadsden. @ YahooNews devrait avoir honte d’avoir tenu à écrire là-dessus. »

« C’est de l’idiotie pure. Tous les symboles de la première république ne sont pas des symboles de la suprématie blanche, à moins que vous ne soyez un crétin », a tweeté pour sa part le célèbre activiste conservateur Ben Shapiro.

Erick Erickson a écrit un article pour The Resurgent sur l’attaque d’un tel symbole américain.

« Ce que je trouve vraiment intéressant, c’est que [les auteurs de la polémique] ne font aucun effort pour défendre les symboles historiques, les réaffecter ou les prendre pour eux-mêmes. Ils veulent juste totalement s’en débarrasser », a poursuivi M. Erickson.

M. Erickson a déclaré que les progressistes attaquaient M. Pratt à cause de son franc discours sur Dieu et de son amour de l’Amérique.

Selon IMDB, M. Pratt devrait prochainement figurer dans le film d’animation En avant (Onward) de Disney Pixar en 2020. Après cela, il reviendra chercher des suites à ses films de franchise. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 et Jurassic World 3 sont tous deux programmés pour 2021. La dernière apparition de M. Pratt était dans Avengers : Endgame.

RECOMMANDÉ