Clermont-Ferrand : un pinacle de la cathédrale enlevé par les pompiers – il menaçait de s’effondrer à cause des vents violents

Par Nathalie Dieul
14 février 2020
Mis à jour: 14 février 2020

Les pompiers ont dû intervenir ce jeudi pour sécuriser la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption à Clermont-Ferrand. Un des éléments de la façade du bâtiment – un pinacle – menaçant de s’effondrer, une intervention a été menée pour le retirer.

Un pinacle est un élément de forme pyramidale de l’architecture gothique. L’un de ceux de la cathédrale du XIIIe siècle, en pierre, menaçait de s’effondrer, ont remarqué les pompiers lorsqu’ils sont intervenus pour une alarme incendie (une fausse alerte) dans l’édifice jeudi 13 février.

Une quinzaine de pompiers du Groupement de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux (GRIMP) sont venus en renfort. Certains d’entre eux ont descendu en rappel le long de la façade de la cathédrale lors d’une opération à 40 mètres de hauteur.

Les vents violents qui balayaient l’Auvergne – placée en vigilance orange jusqu’au milieu de la nuit de jeudi à vendredi selon France Bleu – ont rendu l’opération spectaculaire, avec des rafales pouvant dépasser 100 km/h. D’après un Tweet de Météo60, une rafale de 122 km/h a été enregistrée à Clermont-Ferrand pendant l’après-midi de jeudi.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’édifice. La cathédrale ainsi que la place de la bourse restent interdites à la circulation et au public même après la fin de l’opération, qui s’est terminée vers 17 h 30.

La préfète du Puy-de-Dôme a indiqué sur son compte Twitter : « Le pinacle de la cathédrale menaçant de se décrocher [a] été enlevé par les sapeurs-pompiers du GRIMP. Ils ont procédé à une vérification des autres pinacles. »

RECOMMANDÉ