Colombes : menacés, des policiers tirent sur un homme armé d’un couteau

Par Epoch Times avec AFP
23 octobre 2021
Mis à jour: 23 octobre 2021

Un homme, armé d’un couteau et criant « Allah Akbar » a menacé vendredi 22 octobre des policiers à Colombes dans les Hauts-de-Seine, près de Paris, à l’occasion d’un contrôle routier.

Cet homme « a jeté une bouteille vers les effectifs et un couteau à la main et a crié ‘Allah Akbar' » alors qu’il se rapprochait des forces de l’ordre « à l’occasion d’un contrôle routier », a indiqué une source policière. L’individu, blessé par balles par les policiers « au niveau du bas-ventre » est décédé, a précisé une seconde source policière.

Cet homme « français » est « connu pour des faits de droit commun » et « inconnu du fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste » (FSPRT), selon ces sources. Né en 1990 et habitant d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, il était connu de la police pour des infractions routières, douanières et de stupéfiants, a indiqué un syndicaliste policier.

« Je salue le sang-froid des policiers de Colombes qui ont neutralisé un homme les menaçant avec un couteau. Plus que jamais, nous devons rester vigilants et plus que jamais, les forces de l’ordre sont en première ligne », a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

La police judiciaire des Hauts-de-Seine et l’inspection générale de la Police nationale (IGPN) sont saisis.

 

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ