Combien de koalas sont morts dans les incendies en Australie ?

Par Nathalie Dieul
11 décembre 2019 Mis à jour: 11 décembre 2019

Les images des pauvres koalas brûlés vifs en Australie lors des violents incendies qui ravagent la côte est de l’Australie ont marqué les esprits. Certains médias parlent d’une « véritable hécatombe » mettant l’espèce en danger de survie, alors que d’autres apportent des chiffres beaucoup moins alarmants. Ces attachants petits marsupiaux risquent-il vraiment de disparaître ? Qu’en est-il réellement ?

Une vidéo d’une femme qui a sauvé un koala des flammes en l’enveloppant dans son T-shirt a récemment touché le cœur des internautes dans le monde entier. La détresse de ces petits animaux, qui ne peuvent pas se déplacer assez vite pour fuir les incendies, inquiète beaucoup de gens.

« L’impact de ces incendies est terrible, et nous en avons encore pour tout l’été », a déclaré Cheyne Flanagan, directrice de l’hôpital pour koalas de Port Macquarie. « C’est juste Armageddon, vraiment. » Selon La Voix du Nord, qui rapporte ses propos, le nombre de ces marsupiaux tués par les incendies depuis octobre dépasserait 2 000.

Les chiffres rapportés par The Guardian sont les mêmes, citant des propos de l’écologiste Dailan Pugh. Toutefois, Le Figaro a indiqué à la fin novembre qu’ « on estime qu’entre 350 et un millier de koalas ont été tués dans les incendies ces dernières semaines ».

L’Australian Koala Foundation a été pointée du doigt, même par le National Geographic, pour avoir affirmé que l’espèce était « virtuellement éteinte », dans un article initialement publié par le magazine Forbes et rectifié depuis lors. « Nous n’allons pas voir l’extinction des koalas si rapidement », a déclaré au célèbre magazine américain Chris Jonhson, professeur en conservation de la faune à l’université de Tasmanie.

De son côté, le quotidien québécois Le Devoir, assure que « les koalas ne sont pas au bord de l’extinction en Australie » et que des médias relayent une « information erronée ». Selon une entrevue que le journal a réalisée avec la professeure Diana Fisher, professeur en biologie et spécialiste des marsupiaux à l’Université du Queensland en Australie, « les récents incendies sur l’île-continent ont possiblement fauché la vie de ‘quelques centaines’ de koalas ».

« À une certaine époque, il y avait des millions de koalas en Australie. On estime qu’il y en a aujourd’hui environ 300 000. Cela dit, ils ne sont pas près de disparaître », ajoute-t-elle.

La spécialiste assure que des facteurs tels que la déforestation, l’urbanisation ou la propagation de certaines maladies constituent une plus grande menace pour cette espèce de marsupiaux que les feux de brousse. « Les koalas vivent dans des forêts sujettes aux incendies fréquents, et ce, depuis des millions d’années. »

Quant au nombre véritable de koalas tués dans les incendies, il est bien probable que nous ne le sauront jamais avec précision. « Nous ne retrouverons probablement jamais les cadavres », a indiqué un écologiste à l’occasion d’une enquête parlementaire sur le sujet lundi.

RECOMMANDÉ