Comme dans Armageddon, la NASA prévoit d’envoyer une fusée sur un astéroïde

Par Mariana Buendia
11 octobre 2021
Mis à jour: 11 octobre 2021

Afin d’éviter que le scénario catastrophe du film Armageddon ne devienne jamais réalité, la NASA va effectuer un essai pour prévenir toute collision potentielle entre un astéroïde et la Terre. Il ne s’agit, pour l’heure, que de l’évaluation d’une technologie sans pilote.

Bien que cela semble sortir d’un film de science-fiction, la NASA étudie concrètement différentes options pour empêcher un astéroïde d’entrer en collision avec la Terre.

Selon la NASA, le double test de redirection d’astéroïdes (DART) est la toute première démonstration effectuée par l’agence pour défendre la planète. Son objectif est de tester et de valider une méthode pour la protéger d’un dangereux impact avec un astéroïde.

Image d’illustration. (Pixabay/ MasterTux)

En quoi consiste l’essai ?

L’agence souhaite envoyer un engin spatial contre le plus petit élément d’un système double d’astéroïdes, composé d’un petit astéroïde appelé Dimorphos, en orbite autour d’un plus grand, appelé Didymos. L’impact cinétique doit provoquer un changement dans l’orbite de Dimorphos autour de Didymos.

Bien que la première fenêtre de lancement ait été prévue entre le 21 juillet et le 24 août de cette année, la Direction de la mission scientifique (SMD) a évalué les risques inhérents à cette période et a déterminé que le lancement ne pouvait pas être effectué. On a donc décidé de repousser les opérations à plus tard, jusqu’à ce qui était initialement prévue comme la deuxième fenêtre de lancement, du 24 novembre 2021 au 15 février 2022.

Le 4 octobre, la NASA a annoncé dans un communiqué de presse que le lancement du vaisseau spacial DART aura lieu le 23 novembre 2021 à 22 h 20 à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX depuis la base spatiale de Vandenberg en Californie.

Cette démonstration sera la première du genre et bien qu’il ne s’agisse que d’un essai, la NASA a pris la peine d’expliquer que l’opération ne comportait aucun risque pour la Terre.

« La cible de la mission DART est le système d’astéroïdes binaires Didymos, qui signifie ‘jumeau’ en grec (ce qui explique le mot ‘double’ dans le nom de la mission). Didymos est le candidat idéal pour cette première expérience de défense planétaire de l’humanité, bien qu’il ne soit pas sur une trajectoire de collision avec la Terre et ne constitue donc pas une menace réelle pour la planète », peut-on lire sur la page d’accueil de la mission.

Imagen ilustrativa. (Pixabay/ Frantisek_Krejci)

Didymos est composé de deux astéroïdes : Didymos, le plus grand astéroïde d’un diamètre de 780 mètres et le plus petit ou astéroïde lunaire, appelé Dimorphos d’un diamètre de 160 mètres, qui gravite autour de Didymos.

Le vaisseau spatial de la NASA entrera en collision avec Dimorphos afin de raccourcir la durée de son orbite autour de Didymos.

Image d’illustration. (Pixabay/ PIRO4D)

Pourra-t-on l’observer ?

Le choix de la date correspond à la distance minimale entre la Terre et Didymos, de sorte qu’au moment de l’impact, il sera possible de mener des observations au téléscope.

Cependant, la Terre sera encore à environ 11 millions de kilomètres de la collision. L’impulsion énergétique donnée au système astéroïdal double sera faible et ne pourra pas le perturber. L’orbite de Didymos ne croisera jamais l’orbite de la Terre.

Cependant, les télescopes du monde entier seront en mesure d’observer cet événement unique. La NASA le diffusera en direct, via NASA TV, l’application NASA et le site de l’agence.

Force est de constater que la réalité dépasse la fiction. Comme dans le film Armageddon, on pourra observer cette nouvelle technologie conçue pour protéger la planète Terre d’un dangereux astéroïde.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ