Une compagnie américaine offre l’implantation de micropuces dans les mains des ses employés

1 août 2017
Mis à jour: 1 août 2017

Une firme du Wisconsin offre d’implanter des micropuces dans ses employés, devenant la première entreprise à faire cela aux États-Unis selon des rapports de médias américains fin juillet.

« C’est la prochaine tendance et cela va inévitablement arriver, et nous voulons en faire partie », indique Todd Westby le directeur général de Three Square Market à KSTP. La firme basée à River Falls au Wisconsin produit des puces électroniques pour les entreprises autour du monde. Il a été inspiré par des efforts de micro-pucage ayant eu lieu en Suède.

Elle offre une petite puce de radio-identification (RFID) d’une valeur de 275 € gratuitement dans la main de ses employés. La puce RFID permettra aux employés d’ouvrir des portes, de se connecter aux ordinateurs et d’acheter à manger.

50 employés de Three Square Market ont signé pour être micro-pucés, indique la firme. McMullan a affirmé que tout le monde voudra bientôt se faire implanter une micro-puce dans la main. « Le marché international est grand ouvert et nous pensons que la trajectoire future de la part du marché total sera conduite par quiconque investissant en premier dans le secteur ».

Le PDG Todd Westby a exprimé que les employés soucieux de leur vie privée ne devraient pas s’inquiéter. « Il n’y a pas de géolocalisation du tout », explique-t-il.

« Nous prévoyons que l’usage de la technologie RFID servira à tous de faire des achats dans notre cafétéria, pour ouvrir des portes, pour utiliser les photocopieuses, pour se connecter aux ordinateurs du bureau, pour déverrouiller les téléphones, pour échanger des cartes de visite, pour conserver des informations médicales, et utilisée comme payement dans les terminaux RFID », Wesby indique dans un communiqué de presse. « Finalement cette technologie deviendra standardisée vous permettant de l’utiliser comme votre passeport, pour les transports publics, dans toutes les opportunités d’achats, etc. »

En avril, il a été rapporté que la startup suédoise Epicenter avait commencé à implanter des puces de la taille d’un grain de riz dans la main de ses employés. Cela leur permet également de se servir des imprimantes, d’ouvrir des portes, ou d’acheter à manger – tout d’un mouvement de la main.

« Le plus gros bénéfice est je pense la commodité », explique Patrick Mesterton selon AP en avril. « Cela remplace simplement beaucoup de choses que vous avez, d’autres appareils de communication, que ce soit des cartes de crédit ou des clés. »

Les puces RFID ont été implantées dans les animaux de compagnie depuis des années et les compagnies les utilisent pour suivre les livraisons.

RECOMMANDÉ