Compiègne : en raison du confinement, le maire autorise la vente à l’étalage pour soutenir les commerces non essentiels

Par Emmanuelle Bourdy
23 mars 2021
Mis à jour: 23 mars 2021

Le maire de Compiègne (Oise), a pris un arrêté autorisant les commerces non essentiels à vendre leur marchandise à l’étalage, pendant la durée du confinement. Une décision qui permettra de soutenir ces commerces, durement impactés par les mesures gouvernementales. 

Philippe Marini, le maire de Compiègne, a pris un arrêté autorisant la vente à l’étalage, alors qu’un confinement a été déclaré dans 16 départements, pour quatre semaines, et 7 jours sur 7. En effet, l’Île-de-France, les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure sont concernés par ce nouveau confinement, ainsi que l’a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a par ailleurs déclaré ce vendredi 19 mars sur BFMTV que « tout ce qu’on peut faire dehors, il faut le faire dehors ». Philippe Marini a donc pris ces paroles au pied de la lettre, rapporte Actu.fr.

De ce fait, du samedi 20 mars au samedi 17 avril, grâce à l’arrêté du maire, les commerces non essentiels pourront s’installer sur le trottoir pour vendre leur marchandise. Les commerçants devront simplement laisser un passage pour que les piétons puissent circuler à leur aise.

Quant aux droits de voierie, que les commerçants doivent habituellement payer lorsqu’ils veulent s’installer sur la voie publique, ils en seront exonérés, précise encore Actu.fr. Effectivement, le maire a ajouté cette clause étant donné les conditions exceptionnelles de la situation sanitaire, l’objectif étant d’aider et de soutenir les commerces en ces temps difficiles.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ