Confiné, un orléanais ne déplace pas sa voiture durant plus de 7 jours, elle est envoyée à la fourrière

Par Emmanuelle Bourdy
21 novembre 2020
Mis à jour: 21 novembre 2020

La voiture d’un Orléanais a été envoyé à la fourrière car elle était restée en stationnement durant plus de sept jours consécutifs. Le propriétaire de la voiture, confiné chez lui, n’avait effectivement pas à utiliser son véhicule puisqu’il était privé de travail.  

Thomas Bigot, un Orléanais de 23 ans habitant le quartier St Marceau, a vécu une situation pour le moins fâcheuse, rapporte France Bleu. En raison des nouvelles règles sanitaires imposées par le gouvernement, ce jeune pâtissier qui travaille habituellement dans un restaurant, a été contraint de ne plus travailler. Confiné chez lui, il n’a pas eu besoin d’utiliser son véhicule.

Depuis le 30 octobre, la voiture en question était donc garée au même endroit. Étant donné que la loi stipule qu’il est interdit de laisser son véhicule plus de sept jours à la même place, sous peine d’être envoyé à la fourrière, c’est la raison pour laquelle la voiture de Thomas Bigot a fini là-bas.

Le jeune homme était stupéfait lorsqu’il a découvert l’incident. « Je tombe des nues », explique-t-il à France Bleu. Il ajoute : « Je me suis garé sur une place blanche, rue Albert Barbier, à quelques encablures de chez moi. Je respecte scrupuleusement les consignes sanitaires en ne sortant pas de mon appartement, parce que j’espère que le confinement prendra fin le plus tôt possible afin que je puisse retravailler. Et là, je me retrouve avec l’équivalent de 3 amendes sans attestation ! »

Le jeune homme se retrouve donc avec une amende à régler de 300 €, pour pouvoir récupérer sa voiture. Il raconte encore qu’il a tenté de s’expliquer auprès de la police municipale par téléphone, mais en vain. « La personne que j’ai eue m’a dit que j’étais en faute et que j’aurais dû déplacer ma voiture. Et quand je lui ai demandé quelle case il fallait cocher dans ce cas pour l’attestation de sortie, elle m’a répondu : ‘l’activité physique !’ C’est n’importe quoi », déplore le jeune pâtissier.

Ce vendredi, il a envoyé un courrier en recommandé avec accusé de réception au maire de la ville, Serge Grouard, afin de l’avertir de sa mésaventure, précisent nos confrères. Le jeune homme espère que ce dernier sera plus compréhensif que les forces de l’ordre. « J’espère que comme moi, il trouvera cette situation plus qu’improbable et qu’il fera un geste », confie-t-il.

Thomas Bigot conclut : « Je ne comprends pas pourquoi cette règle des sept jours pour le stationnement à la même place n’a pas été assouplie pendant le confinement. En évitant de sortir, j’estime avoir eu un comportement civique, et me voilà sanctionné… Lourdement même, parce que les frais de gardiennage à la fourrière sont élevés. »

FOCUS SUR LA CHINE –  Le milliardaire chinois Jack Ma écrasé par le régime

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ