Confinement : « 1 lettre 1 sourire », un site en ligne qui vous invite à envoyer de « l’amour en quelques clics » à un résident d’Ehpad

Par Suzanne Durand
2 avril 2020
Mis à jour: 3 avril 2020

Face à la pandémie du virus du PCC, les pensionnaires d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) se retrouvent encore plus isolés.

Depuis le 11 mars et compte tenu du contexte, les Ehpad ont dû adopter des mesures de confinement très stricts. Les visites des proches et les sorties leur sont interdites. Afin de briser cette grande solitude et d’égayer leur quotidien, « 1 lettre 1 sourire » propose d’envoyer « de l’amour en quelques clics ».

Le site web « 1lettre1sourire.org » vous encourage à envoyer « gratuitement » une lettre qui sera transmise avec la photo de son expéditeur à un résident d’une maison de retraite au hasard en France. Le site financé par les dons a déjà récolté plus de 9 301,33 euros (50 cts = une lettre).

La plateforme utilise notamment EIDO, une police de caractères pour les malvoyants afin que tout le monde puisse bénéficier de ce moment de chaleur et de réconfort.

Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie COVID-19, de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la gestion déplorable du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine avant d’être transmis dans le monde entier.

 

Comment faire pour envoyer une lettre ?

Pour envoyer une lettre c’est très simple : on va sur le lien, on marque son nom et prénom, son adresse mail, on écrit la lettre et on ajoute sa photo et on l’envoie !

Une lettre un sourire, tout est expliqué ici 👇 en 3 étapes 😀

Опубликовано 1 lettre 1 sourire Вторник, 17 марта 2020 г.

Voir cette publication sur Instagram

Extrait d’un mot tout doux d’un petit bout 💙 . #1lettre1sourire

Une publication partagée par @ 1lettre_1sourire le

Qui a eu cette belle idée ?

Eh bien, c’est une famille. Dix cousins, âgés de 13 à 24 ans, qui ont décidé « d’envoyer un peu d’amour par des mots à ceux qui en manquent le plus », explique Blanche Duron, l’une des initiatrices, élève à l’École polytechnique de Lausanne. « Ma sœur était chez des cousins et mon oncle les a rejoints. Il travaille pour des Ehpad. Il leur a dit que le confinement allait être particulièrement difficile, que si on ne faisait rien, ce n’était pas du virus qu’ils allaient mourir, mais d’être seuls ».

Environ 70 Ehpad sont partenaires et peuvent recevoir les lettres de toute la France. Par ailleurs, si vous êtes responsables d’un établissement, il est possible d’inscrire un EHPAD local pour que ses résidents puissent également obtenir des lettres.

Depuis le début du confinement, plus de 2000 lettres ont été envoyées et d’autres circulent dan les tuyaux.

Alors si le cœur vous en dit, offrez un sourire !

RECOMMANDÉ