Confinement: des députés LR demandent la suspension du « 1heure/1km » pour la pratique sportive

Par Epoch Times avec AFP
13 novembre 2020
Mis à jour: 24 novembre 2020

Quarante-cinq députés Les Républicains demandent vendredi, dans un courrier à la ministre des Sports Roxanna Maracineanu, de « suspendre la règle +1h/1km+ pour ‘l’activité physique individuelle quotidienne des personnes' » en vigueur pendant le confinement, et d’autoriser les collectivités à rouvrir leurs équipements sportifs aux associations.

Dans une lettre dont l’AFP a eu copie, les députés, à l’initiative du député de Moselle Fabien Di Filippo, disent vouloir attirer l’attention de la ministre « sur la détresse du monde sportif et de tous ses bénévoles et pratiquants ».

Ils réclament « deux mesures urgentes qui permettront à toutes les disciplines de subsister dans les règles sanitaires les plus strictes »: la suspension de la règle +1h/1km+ », et « l’autorisation pour les collectivités de rouvrir leurs équipements sportifs aux associations pour des groupes réduits dans le respect de protocoles sanitaires renforcés ».

Avec le confinement, « c’est une équation ‘perdant-perdant’ que vous mettez en place pour le sport amateur », argumentent-ils. « Ses pertes (cotisations, mécénat, partenariats, billetterie, lotos, buvettes, etc.) se montent déjà à près de 400 millions d’euros, loin des 122 millions d’euros sur 2 ans promis par votre ministère… », dénoncent-ils.

Dans le même temps, ils soulignent que « les pathologies liées à la sédentarité pèsent déjà à hauteur de 17 milliards d’euros sur nos comptes sociaux ».

« Comment crédibiliser un reconfinement (…) quand vous expliquez aux Français qu’il serait plus dangereux de marcher, de courir ou de pratiquer le vélo seul en forêt ou à la campagne que de prendre le métro aux heures de pointe ? », interrogent-ils notamment, en soulignant que « la pratique sportive est une nécessité vitale ».

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : fraudes et manipulations


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ