Confinement : la pratique du vélo est finalement bien autorisée par le Conseil d’État

Par Emmanuelle Bourdy
3 mai 2020
Mis à jour: 3 mai 2020

Depuis le début du confinement, la question de savoir si l’utilisation du vélo était possible ou non était source de controverse. Le doute planait aussi bien chez les cyclistes qu’au sein des forces de l’ordre. La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a déposé un recours et le Conseil d’État lui a donné raison, relate La Voix du Nord.

La FUB a en effet déposé un recours devant le Conseil d’État suite aux verbalisations de plusieurs cyclistes. Car certains cyclistes ont dû payer une amende pour avoir utilisé leur vélo dans le cadre de la sortie sportive dans la limite d’une heure et d’un kilomètre autour de chez eux, mais aussi pour être allés en course avec ce moyen de locomotion.

D’ailleurs, le 26 mars 2020, les réseaux sociaux du Ministère de l’Intérieur avait indiqué dans un post que la pratique du vélo loisir était interdite, sauf pour les enfants.

Selon Le Parisien, dans son recours, la FUB demandait sur quelle base légale peut-on autoriser le jogging et interdire le vélo ? D’après l’article 3 du décret 2020 – 293, chargé de fixer les contraintes pour faire face à l’épidémie du coronavirus, les modes de déplacement ne sont pas précisés.

Le Conseil d’État a donc accordé l’utilisation de la bicyclette, ce jeudi 30 avril. Le Premier ministre Édouard Philippe a 24 heures pour le rappeler publiquement, ainsi que le rapporte BFMTV.

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Antoine Braci, avocat de la FUB, se réjouit de cet accord. « On est très satisfait par cette décision », avoue-t-il. Il précise de plus que « cela permet de clarifier les choses pour les cyclistes qui ne savaient plus quoi penser de ce décret, mais aussi pour les forces de l’ordre qui étaient dans la confusion. C’est en quelque sorte une fake news qui a été diffusée dans les médias. On espère que le Premier ministre fera une déclaration très claire sur ce point ».

Le vélo est donc autorisé aussi bien lors de l’activité sportive que pour aller au travail ou faire ses courses, précise La Voix du Nord. Toutefois, les autorités peuvent dissuader les cyclistes d’utiliser le vélo comme pratique sportive sous prétexte qu’il est facile de dépasser l’heure autorisée et d’aller au-delà du kilomètre accordé.

Les cyclistes rappellent à ce propos, via les réseaux sociaux, que « dissuader » ne veut pas dire « verbaliser » !

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ