Confinement : probablement pas de réouverture des bars et des restaurants avant le 15 janvier 2021

Par Emmanuelle Bourdy
19 novembre 2020
Mis à jour: 19 novembre 2020

La réouverture des bars et restaurants n’est pas envisagée d’ici la fin de l’année 2020, selon les informations de France Info, recueillies de sources concordantes lundi 16 novembre. Il semblerait qu’une réouverture soit possible à la mi-janvier, mais cette information n’a pas encore été confirmée de manière définitive. La colère monte parmi les professionnels de ce secteur, très durement touchés par la politique sanitaire mise en place en France.  

Le secteur de l’hôtellerie-restauration se trouve dans une situation des plus périlleuses. Déjà très fragilisé par le premier confinement, ce secteur doit maintenant faire face au second. Même si lors des réunions quasi quotidiennes, dans lesquelles le sujet est abordé entre les équipes du Premier ministre, le ministère de l’Intérieur et les professionnels du secteur, Matignon précise qu’une réouverture avant les vacances de Noël semble peu probable, rapporte encore France Info. Bercy n’évoque pas une reprise d’activités avant la date du 15 janvier 2021.

Le Premier ministre Jean Castex doit se prononcer sur ce sujet dans la semaine prochaine. Des aides financières supplémentaires devraient être accordées à ce secteur et un plan de soutien spécifique est en cours de préparation.

Ce samedi 14 novembre, l’Union des métiers des industries de l’hôtellerie (UMIH) a annoncé que les associations de restaurateurs et de cafetiers avaient l’intention de contester en justice les décisions du gouvernement. Thierry Grégoire, président de l’UMIH, a déclaré lundi 16 novembre au micro de France Info : « Il va falloir rapidement que le président de la république et le Premier ministre se reconnectent à leur pays et à leurs territoires. »

Le président de l’UMIH s’est également inquiété de la « politique des petits pas » adoptée par le gouvernement, qui s’accompagne de dates « sans arrêt repoussées » et plonge la profession dans « l’incertitude la plus totale ». Il parle même d’un « vrai supplice » et ajoute que pour de nombreux professionnels, « c’est une épreuve psychologique qu’ils vivent extrêmement mal. Beaucoup de gens sont au bord du suicide ». Il considère que « l’économie est sacrifiée au profit du sanitaire » et dénonce ce qu’il qualifie de « dictature sanitaire ».

FOCUS SUR LA CHINE –  Trump met fin au financement de l’armée de Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ