Les conséquences d’une mauvaise posture

12 décembre 2016
Mis à jour: 14 décembre 2016

Nous jouissons aujourd’hui d’un confort inconnu de nos ancêtres, bien que le monde moderne puisse être dur pour le corps. Nous passons maintenant plus de temps assis que jamais, et des chercheurs indiquent que ce luxe a un prix.

« Nous vivons dans une société centrée sur la position assise, et le risque pour la santé est grand », déclare Steven Weiniger, un expert postural désigné comme conseiller sur le sujet du vieillissement à la Maison Blanche.

Le corps humain fonctionne à son mieux lorsque les éléments structuraux majeurs – la tête, le torse et le pelvis – sont alignés, précisément empilés l’un sur l’autre.

S’asseoir ne nous rend pas seulement sédentaires, mais peut également éroder la tenue de notre corps, affirme Weiniger. Le corps humain fonctionne à son mieux lorsque les éléments structuraux majeurs – la tête, le torse et le pelvis – sont alignés, précisément empilés l’un sur l’autre.

(Undrey/Shutterstock)

Lorsque nous passons trop de notre vie dans une position assise, nous commençons à développer une courbure avachie. Avec le temps, les muscles supposés nous maintenir droits s’affaiblissent et perdent leur capacité initiale de nous soutenir. Toutes les heures que nous passons dans la voiture, derrière un bureau ou devant la télévision, commencent graduellement à se faire sentir.

Epoch Times a pu s’entretenir avec Weiniger sur l’impact que notre posture a sur notre santé, comment notre mode de vie peut affecter la structure de notre corps et comment corriger une mauvaise posture.

Epoch Times : En quoi notre posture est-elle si importante ?

Dr. Weiniger : La structure physique de notre corps est tout aussi importante que la structure chimique de notre corps, mais nous ne reconnaissons généralement pas que les asymétries subtiles peuvent s’accumuler en de plus gros problèmes au fil du temps.

C’est quelque chose de mécanique. Si vous prenez le corps et le pliez – avec votre tête en avant de votre torse, et votre torse en avant de votre pelvis (une position commune pour s’asseoir ou écrire) – vous ne pouvez pas bien respirer. Il y a plus de pression sur vos organes viscéraux, et ils ne fonctionnent pas aussi bien qu’ils ne le devraient.

Vous pouvez l’observer tout de suite en faisant un court exercice. Dans la position où vous êtes maintenant, prenez une inspiration profonde et remarquez combien d’air vous prenez. Essayez maintenant de vous asseoir ou de vous tenir debout. Lever votre tête, haussez les épaules, bombez le torse, et abaissez ensuite vos épaules. Prenez alors une inspiration profonde.

Vous remarquerez que vous êtes capable de faire rentrer plus d’air car votre cage thoracique peut s’étendre plus largement. Respirer est bon pour votre santé. Cela aide non seulement à faire rentrer de l’oxygène, mais vos poumons participent également à éliminer les toxines. Ce sont les plus grands organes sécrétoires.

Les muscles que vous utilisez lorsque vous respirez profondément ne sont pas utilisés lorsque votre corps est courbé vers l’avant. Avec le temps, vous verrez que vous reviendrez à la position courbée et ne respirerez pas bien de nouveau.

Vous pouvez vraiment ressentir cela lorsque vous faites de l’exercice. Si votre posture est courbée, vous ne ferez pas rentrer assez d’air. Vous n’exercerez alors pas assez efficacement pour faire fonctionner ces muscles, et cela inclut votre cœur. Cela peut avoir un effet négatif sur la santé cardiovasculaire.

Epoch Times : Quels sont les autres facteurs affectant notre posture ?

Dr. Weiniger : Tout ce que vous faites affecte votre posture. Si vous dormez dans un lit qui ne vous supporte pas symétriquement, c’est le même cas de figure que de s’asseoir au bureau dans une chaise penchant vers un côté toute la journée. Si vous dormez sur le ventre avec votre tête tournée vers la droite, votre posture changera subtilement son orientation vers cette direction. Ce n’est pas dramatique, c’est quelque chose qui se fait au cours du temps.

Il y a une épidémie que je vois maintenant et qui n’est pas reconnu :

les enfants deviennent plus courbés que leurs parents. (Yeko Photo Studio/Shutterstock)

La raison en est que ces enfants passent plus de temps que n’importe quelle génération précédente sur leurs téléphones portables et autres appareils.

Une partie du problème est lorsque qu’ils écrivent en regardant vers le bas, mais ce qui le rend encore pire est ce qu’ils font avec leurs mains. De façon à pouvoir écrire correctement, vous ne pouvez pas vous balancer comme cela. Afin de prévenir cela il faut maintenir la chaîne plus haut : les poignets, les coudes, le rachis et le torse. Entraînez votre corps à être verrouillé dans cette position pendant une grande partie de la journée.

Epoch Times : Maintenant que nous en parlons, je me tiens mieux debout. Mais je suis sûr que plus tard dans la journée je vais retourner à ma posture familière. Que pouvons-nous faire pour nous y tenir ?

Dr. Weiniger : La prise de conscience est la première étape. Nous suggérons aux gens de prendre conscience d’à quoi ressemble leur posture habituelle. Nous prenons une photo du patient se tenant debout et droit contre une grille en fond afin de pouvoir mesurer précisément la position de sa tête, de son torse et de son pelvis pour voir la déviation. Nous le suivons ensuite en prenant la même photo chaque année. Sur le temps, les choses peuvent s’améliorer ou s’empirer en fonction de ce que vous faites. Si vous commencez à faire quelque chose de différent – prendre le contrôle de votre vie et de votre corps – votre posture s’améliore alors. La seconde chose que nous enseignons est le contrôle.

Pour le contrôle, nous enseignons nos propres exercices posturaux, mais il y a de nombreuses sortes – comme le yoga, la méthode Pilates et le tai-chi. Ce sont des exercices utilisant la concentration intentionnelle. Ils ne sont pas comme les exercices de gymnastique, qui ne se concentrent pas avec précision sur les différentes parties de votre corps.

Les exercices posturaux renforcent l’équilibre, l’alignement et le mouvement afin que les gens puissent devenir plus conscients de leur posture. Ce n’est pas juste cinq minutes aujourd’hui et c’est fini. Il s’agit de développer une habitude. Nous proposons aux gens de faire ces exercices quotidiennement.

Le troisième point que nous enseignons est de construire un environnement postural intelligent. Il s’agit d’adapter votre environnement physique à votre corps. Si vous êtes assis, ayez une bonne chaise. Ou encore mieux, ayez un bureau qui peut monter et descendre afin de ne pas rester assis tout le temps.

Epoch Times : Parlez-nous des exercices que vous conseillez pour avoir une bonne posture.

Dr. Weiniger : Lorsque nous enseignons de puissants exercices posturaux, nous l’appelons BAM 321.

1. Trois fois par jour, concentrez vous sur votre équilibre en portant votre attention sur votre posture. Pour démontrer la force de votre équilibre, mettez-vous debout et droit, et soulevez votre pied gauche afin que votre cuisse soit parallèle au sol. Restez dans cette position pendant 15 secondes, puis descendez lentement votre pied. Faites la même chose du côté droit. En tenant cette position, soyez conscient de ce que signifie se tenir droit. Vous avez probablement à changer les choses de côté afin de conserver votre équilibre. La plupart des gens n’ont pas la même impression des deux côtés. Un côté a généralement un meilleur équilibre. En fonction de combien votre posture est asymétrique, vous allez observer une plus grande perception de ce dont vous avez besoin pour vous équilibrer.

2. Deux fois par jour, vérifiez votre alignement. Appuyez le derrière de votre pelvis, de votre torse et de votre tête contre un mur afin qu’ils soient au même niveau. De nombreuses personnes ne peuvent pas mettre le derrière de leur tête contre un mur sans relever le menton. Vous cherchez à pousser l’arrière de votre tête contre le mur sans regarder vers le haut, mais si il y a une rigidité dans votre cou lorsque vous essayez de faire cela, c’est la limite. Ne cherchez pas à la passer. C’est quelque chose vers laquelle vous devez progresser.

3. Une fois par jour, observez votre mouvement. Asseyez-vous sur une balle d’exercice pour déplacer votre corps dans les trois dimensions en utilisant votre centre d’équilibre et cherchez les points faibles dans la chaîne en y prêtant attention lors d’un déplacement lent.

Asseyez-vous sur une balle d’exercice pour déplacer votre corps dans les trois dimensions en utilisant votre centre d’équilibre. (Dean Bertoncelj/Shutterstock)

En apprenant comment vous équilibrer vers la symétrie, alignez votre corps en utilisant partiellement un mur et entraînez votre mouvement sur la balle d’équilibre, afin de comprendre les asymétries qui permettent à votre corps de se maintenir et de se déplacer.

Epoch Times : Quel est la fonction de la balle d’exercice dans les exercices de posture ? Et que pensez-vous de la mode d’utiliser une balle comme chaise de bureau ?

Dr. Weiniger : La bonne chose avec une balle, c’est qu’elle se déplace dans les trois dimensions. L’idée toute entière est de la faire se déplacer.

Lorsque vous vous asseyez en symétrie sur une balle, vous pouvez vous équilibrez. Si vous vous asseyez dessus de façon asymétrique, vous allez tomber, et votre corps réagira pour conserver votre maintien et s’équilibrer. Cela vous force à utiliser les muscles avec discernement et amène votre corps à percevoir son déséquilibre, et de le corriger.

Le problème avec ces balles est qu’elles sont parfois trop petites. Lorsque vous vous asseyez sur une balle, il faut chercher à ce que les hanches soient au dessus des genoux. Si les hanches sont en dessous des genoux, les muscles de flexion de la hanche seront dans une position raccourcie. Les gens sont souvent penchés en s’asseyant, mais cela devient néfaste de se plier à plus de 90°. Les gens s’assoient souvent incorrectement sur le dessus de la balle ; le mieux est de s’asseoir sur son le bord de sa partie supérieure.

Le problème avec une balle comme chaise est d’avoir les genoux pouvant rentrer sous le bureau. Si vous avez un bureau qui est haut, la balle est idéale.

Version anglaise : The Consequences of Slouching, From a Posture Expert

RECOMMANDÉ