Saint-Valentin – Comment construire une relation plus forte: apprenez le langage amoureux de votre conjoint

Par June Fakkert
13 février 2020 Mis à jour: 13 février 2020

Pour notre première Saint-Valentin en tant que couple marié, mon mari a appris à ses dépens que les cadeaux ne sont pas mon langage amoureux. Au lieu d’être satisfaite des divers cadeaux qu’il avait achetés, j’étais en fait contrariée parce que ce n’était pas des choses que je voulais ou dont j’avais particulièrement besoin et je les considérais donc comme un gaspillage d’argent. Oui, aïe.

Avancez de 7 ans, et je réalise maintenant que, là d’où il vient, les cadeaux sont un moyen très important d’exprimer son affection. Et grâce à ma compréhension des langages amoureux, je peux lui dire en toute confiance qu’une simple étreinte me fera me sentir beaucoup plus aimée qu’un cadeau.

À l’approche de la Saint-Valentin, je vous encourage donc à apprendre le langage amoureux de votre conjoint, non seulement pour rendre cette fête encore plus spéciale, mais aussi pour aider à créer un lien plus fort avec lui ou elle.

Le concept des langages amoureux a été introduit par le psychologue Gary Chapman il y a plusieurs décennies. Après avoir passé en revue des années de notes cliniques, il a remarqué que le fait de ne pas se sentir aimé de son conjoint était un gros problème pour certains couples – et cela se produisait dans certains mariages alors même que les deux parties disaient faire tout ce qu’elles pouvaient pour exprimer leur amour pour leur partenaire.

Dr. Gary Chapman. (Avec l’aimable autorisation de Gary Chapman)

Ce qu’il a découvert, c’est qu’il y a cinq façons distinctes pour les gens de se sentir aimés : par le toucher physique, par l’affirmation verbale, en passant du temps de qualité ensemble, en se rendant service, et oui, pour certaines personnes, par des cadeaux.

La majorité des gens se sentent aimés principalement par le biais d’un seul langage. Ainsi, si votre conjoint n’est pas à l’écoute du vôtre, vous ne ressentirez peut-être pas leur affection de manière très vive.

Vous pouvez apprendre votre langage amoureux en répondant au quiz sur son site web, 5LoveLanguages.com en anglais. M. Chapman a également publié un livre sur le sujet, « The 5 Love Languages » (Les 5 langages de l’amour) : Le secret de l’amour qui dure ».

Notez également que vos enfants peuvent avoir un langage amoureux différent du vôtre, il peut donc être utile que vous compreniez le leur après avoir appris à connaître celui de votre conjoint.

J’ai demandé au Dr Chapman de m’en dire plus sur les langages amoureux.

Epoch Times : Vous avez découvert que les gens ont ces cinq langages amoureux après avoir regardé vos propres notes. Qu’est-ce qui vous a incité à les revoir ?

Gary Chapman : Après avoir écouté pendant de nombreuses années les couples qui venaient me voir pour obtenir des conseils, j’ai commencé à me rendre compte que leurs plaintes et leurs préoccupations étaient récurrentes. Je me suis demandé : « Que recherche une personne qui dit ne pas se sentir aimée par son conjoint ou son partenaire ? Mon étude de 12 ans de notes a montré que les résultats se répartissaient en cinq catégories que j’ai ensuite appelées les cinq langues de l’amour. »

Epoch Times : Dans votre pratique, dans quelle mesure l’incompréhension du langage amoureux d’un conjoint est-elle à l’origine de la discorde conjugale ?

Dr. Chapman : Il n’est pas rare qu’une personne se méprenne sur le principal langage amoureux de son conjoint. Le plus souvent, c’est parce qu’elle exprime son amour dans son langage amoureux primaire. Si ce n’est pas le langage amoureux de l’autre personne, et il est fort probable que ce ne soit pas le cas, alors elle ne ressent pas l’amour qui lui est destiné.

Epoch Times : Les gens font-ils souvent des erreurs lorsqu’ils apprennent à connaître les langages amoureux et tentent de les appliquer ?

Dr. Chapman : Souvent, une personne suppose qu’elle connaît le principal langage amoureux de son conjoint ou partenaire, mais ce n’est pas le cas, et leurs efforts se perdent. Prendre le temps de répondre au quiz et de partager les résultats avec l’autre est la meilleure façon de commencer à avoir une relation saine.

Epoch Times : Comment comprendre le langage amoureux de votre conjoint s’il refuse de répondre au quiz ?

Dr. Chapman : Si un conjoint refuse de répondre au questionnaire sur le langage amoureux, je vous recommande d’écouter les choses dont il se plaint le plus souvent. Par exemple, s’il dit des choses comme « Tu ne m’aides jamais », il demande des actes de service, ou « Tu ne me dis jamais que tu m’aimes ou que tu aimes mon apparence », il demande des mots d’affirmation. Une fois que vous avez évalué ce qu’ils demandent, commencez à leur parler le langage de l’amour et voyez ce qui se passe.

Epoch Times : Pouvez-vous partager une histoire de réussite ?

Dr. Chapman : Une femme est venue à mon bureau pour demander de l’aide parce que son mariage était arrivé au point où ils envisageaient de demander le divorce. Après avoir passé du temps à écouter son histoire, je lui ai suggéré de lire « Les cinq langages de l’amour » et d’apprendre quel est le principal langage de l’amour de son mari et de commencer à l’appliquer dans leur vie quotidienne.

Elle était réticente à l’idée d’essayer, se sentant désespérée, et je l’ai encouragée à faire un essai pendant quelques semaines. Elle est revenue après trois semaines d’essai avec un grand sourire sur le visage, disant qu’elle n’aurait jamais cru qu’il répondrait à ses efforts pour lui montrer son amour, mais il l’a fait et le climat émotionnel de leur relation commençait à s’améliorer. Pas du jour au lendemain, et il restait encore beaucoup de travail à faire, mais elle avait bon espoir et voulait continuer à lui montrer de l’amour.

Quelques années plus tard, j’ai vu le couple dans un restaurant local et j’ai été étonné d’entendre à quel point ils étaient enthousiasmés par les langages de l’amour, et ils m’ont dit que c’était la raison pour laquelle leur mariage avait fait demi-tour et s’était engagé dans la bonne direction.

RECOMMANDÉ