Contrôlée par les gendarmes, une automobiliste avait déjà fraudé 449 fois au péage et était positive aux stupéfiants

Par Emmanuelle Bourdy
3 avril 2021
Mis à jour: 3 avril 2021

Les gendarmes ont interpellé une conductrice ce vendredi 26 mars. Il s’avère qu’elle était positive au contrôle de stupéfiants. Par ailleurs, elle avait fraudé 449 fois au péage.

Une conductrice âgée de 36 ans a été contrôlée ce vendredi 26 mars dans la matinée, par les gendarmes du peloton d’autoroutes de Valence (Drôme), rapporte Le Dauphiné libéré. Originaire d’un village voisin de Vienne dans le Nord-Isère, la trentenaire avait fraudé de nombreuses reprises au péage de l’autoroute A7.

Elle connaissait d’ailleurs toutes les techniques pour y parvenir, à savoir dire au guichet qu’elle n’avait pas de quoi payer, passer la barrière en force, ou encore utiliser la technique du « petit train », c’est-à-dire coller le véhicule devant soi pour passer en même temps que lui la barrière. Au total, l’automobiliste a dupé la société d’autoroutes sur 449 passages de péages, portant le montant du préjudice à 12 000 €.  La société Vinci Autoroutes a fini par déposer plainte ; le manège de cette automobiliste durait depuis 2019, précise Actu.fr.

La conductrice était également positive aux stupéfiants (cocaïne et héroïne). Elle a avoué qu’elle souffrait de graves problèmes d’addiction. Elle effectuait d’ailleurs de nombreux allers-retours à Valence pour s’approvisionner en stupéfiants, précise encore le quotidien. Convoquée en juillet devant la justice, elle devra s’expliquer sur son comportement.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ