Corée du Nord : Kim Jong Un n’a pas aimé le dernier spectacle de masse

Par afp
4 juin 2019
Mis à jour: 19 mars 2021

Des dizaines de milliers de personnes ont participé lundi soir à la grande première du premier spectacle de masse de l’année en Corée du Nord, une grosse production à la gloire du régime qui n’a cependant pas été du goût du leader Kim Jong Un.

Ces « Jeux de masse » typiques du régime nord-coréen mettent en scène une foule de figurants, principalement des étudiants et des écoliers, bougeant dans des chorégraphies très élaborées. En arrière-plan, répartis sur une partie des tribunes du Stade du Premier Mai de Pyongyang, des milliers d’enfants tournent à l’unisson les pages de livres dont les couleurs composent de très impressionnants tableaux.

Mais Kim Jong Un n’a pas été conquis par ce tout nouveau spectacle de propagande intitulé « La terre du peuple ». Après la fin, « il a appelé les créateurs du spectacle et les a critiqués pour l’esprit erroné de leur création et pour leur attitude de travail irresponsable », rapporte mardi l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Rappelant que les artistes « ont un rôle très important dans la construction culturelle du socialisme », M. Kim a « déterminé des tâches importantes afin de mettre correctement en oeuvre la politique révolutionnaire du Parti dans les domaines de la littérature et de l’art », poursuit l’agence. On ignore ce qui a suscité le courroux de M. Kim, qui était accompagné au spectacle par son épouse Ri Sol Ju et sa sœur et proche conseillère Kim Yo Jong, selon KCNA.

Parmi les hauts dirigeants présents, figuraient aussi selon l’agence Kim Yong Chol, qui était l’homologue du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo lors des discussions nucléaires avec Washington, qui sont au point mort depuis le fiasco, en février à Hanoï du second sommet entre M. Kim et le président américain Donald Trump.

Le quotidien sud-coréen Chosun Ilbo avait rapporté vendredi dernier que Kim Yong Chol avait été envoyé en camp de travail dans la foulée de cet échec diplomatique. Mais cela semble contredit par cette apparition publique, qui est la deuxième d’affilée aux côtés de Kim Jong Un.

Ces spectacles de masse nécessitent des mois de répétitions et les agences de voyage annonçaient que « La terre du peuple » se jouerait pendant cinq mois, jusqu’en octobre. Mais on ignore ce qu’il en sera s’il n’a pas été apprécié par Kim Jong Un.

D.C avec AFP

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ