Coronavirus à Nice: un jeune homme de 28 ans meurt chez lui – la plus jeune victime décédée à ce jour

Par Alexandre Roche-Nuit
25 mars 2020
Mis à jour: 25 mars 2020

Dimanche 22 mars à Nice, un jeune homme de 28 ans est mort d’une détresse respiratoire aiguë liée au coronavirus de Wuhan. Les médecins soupçonnent que l’ibuprofène qu’il prenait a aggravé ses symptômes.

Selon le quotidien Nice-Matin, dimanche, un jeune homme atteint par le coronavirus de Wuhan a succombé à une détresse aiguë respiratoire d’évolution rapide. Malgré l’intervention rapide du Samu à son domicile, il n’a pu être réanimé. Âgé de 28 ans, il était à cette date la plus jeune victime a être décédée du coronavirus.

D’après les médecins, le jeune homme avait été opéré récemment pour une hernie discale, et il prenait de l’ibuprofène pour atténuer la douleur. Selon eux, c’est cette prise d’anti-inflammatoires qui aurait aggravé ses symptômes et conduit à son décès.

À la suite de cette découverte, Thierry Piche, médecin et président de la commission médicale d’établissement au CHU de Nice, a rappelé : « Pour chacune et chacun, la prescription d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, dont certains sont en vente libre en officines de ville, doit être strictement encadrée par une prescription médicale. »

« Il existe un risque bien réel à l’origine de l’aggravation des symptômes respiratoires chez les malades porteurs du covid-19 dans la prise d’anti-inflammatoires et de cortisone. J’invite l’ensemble des médecins hospitaliers et libéraux à limiter l’usage des anti-inflammatoires et de la cortisone, quels que soient leur mode d’administration », conclut-il.

RECOMMANDÉ