Coronavirus : couvre-feu à partir de 18H00 dans le Cher, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et en Côte-d’Or

Par Epoch Times avec AFP
9 janvier 2021
Mis à jour: 9 janvier 2021

Après le Bas-Rhin, le couvre-feu est avancé à 18H00 à partir de ce dimanche dans le Cher et en Côte-d’Or.

Afin « d’enrayer le plus rapidement le nombre de nouvelles contaminations », le préfet du Cher a avancé à 18H00 le couvre-feu sur l’ensemble du département à compter du dimanche 10 janvier. Déjà en vigueur dans quinze départements depuis une semaine, le couvre-feu avancé pourrait l’être dans dix autres, dont le Bas-Rhin.

En vertu de cet arrêté, les commerces devront fermer à 18H00 et la vente à emporter sera interdite après cette heure. Les livraisons à domicile restent toutefois possibles. Il sera également possible à un parent d’aller chercher son enfant à la crèche ou à l’école après une activité périscolaire, et des salariés ou lycéens terminant leurs journées après 18 heures pourront rentrer chez eux pendant le couvre-feu.

C’est vers le mois de novembre 2019 que le Covid-19 s’est déclaré à Wuhan, en Chine. Il s’est ensuite répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

« Une fausse bonne idée »

Des dispositions similaires ont été prises en Côte-d’Or, où l’arrêté s’étend du 10 au 24 janvier. Le Bas-Rhin a également officialisé l’avancement du couvre-feu. En revanche, la Haute-Savoie le maintient à 20H00.

Ces nouvelles dispositions ont été accueillies avec circonspection parmi les élus du Cher, le maire PS de Bourges Yann Galut évoquant une « fausse bonne idée »« Je suis favorable à un couvre-feu à 20H00 mais le ramener à 18H00 pour Bourges est une absurdité car cela va entraîner une concentration de population dans les grandes surfaces avant la fermeture des magasins, donc un risque de contaminations plus important », a-t-il déclaré.

Focus sur la Chine – Confinement en Chine : des résidents sans nourriture

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ