Coronavirus en Autriche: levée de la quarantaine d’un hôtel à Innsbruck

26 février 2020
Mis à jour: 26 février 2020

Les clients d’un hôtel touché par le nouveau coronavirus à Innsbruck en Autriche ont été autorisés à sortir, après la levée de la quarantaine imposée la veille à l’établissement, a-t-on appris mercredi auprès du gouvernement du Tyrol.

Le Grand Hotel Europa, où a travaillé une réceptionniste italienne contaminée, n’est plus placé en quarantaine mercredi suite aux tests effectués sur soixante-deux personnes.

Neuf d’entre elles restent en quarantaine

Toutes sont en bonne santé mais le confinement est maintenu pour neuf d’entre elles « par précaution » dans un lieu qui n’a pas été communiqué, car elles ont eu des contacts plus rapprochés avec la réceptionniste, a précisé un porte-parole du gouvernement.

Trois proches de cette jeune femme ont également été placés en quarantaine obligatoire, a-t-il ajouté, précisant que cette interdiction de sortie, surveillée par la police, allait durer deux semaines pour les douze cas au total traités préventivement.

La réceptionniste et son compagnon, tous deux âgés de 24 ans, placés en quarantaine dans un hôpital d’Innsbruck après avoir développé de la fièvre, ont été testés positifs mardi au nouveau coronavirus. Ils n’ont dorénavant plus de fièvre.

Le couple originaire de Lombardie, Italie

Il s’agit des deux premiers cas de coronavirus en Autriche.

Le couple est originaire de la région de Lombardie dans le Nord de l’Italie et avait voyagé en voiture pour se rendre à Innsbruck la semaine dernière. L’Italie a enregistré depuis vendredi soir une brusque flambée du nombre de cas de contamination, avec 10 morts (11 selon plusieurs médias).

L’épidémie est apparue en décembre en Chine continentale, où elle a contaminé quelque 78.000 personnes dont plus de 2.700 sont mortes.

 

RECOMMANDÉ