Coronavirus en Inde : 28 tonnes d’équipement médical français ont atterri à New Delhi

Par Epoch Times avec AFP
2 mai 2021
Mis à jour: 7 mai 2021

Usines à oxygène envoyées de France, arrivée prochaine de 1000 respirateurs depuis le Royaume-Uni… L’aide internationale continue d’affluer en Inde.

En première ligne face à la pandémie avec le Brésil, l’Inde a enregistré près de 400.000 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures.

Le pays comptait aussi 3689 décès supplémentaires dimanche 2 mai, soit la plus forte augmentation jamais répertoriée en une journée, portant le bilan total à plus de 215.000 morts. L’aide médicale internationale, annoncée par plus de 40 pays, a continué à arriver.

« Le peuple français s’en souvient »

Dimanche, un avion cargo affrété par la France a atterri à New Delhi avec 28 tonnes d’équipement médical à son bord, dont huit générateurs d’oxygène de grande capacité. « L’Inde nous a aidés l’année dernière dans les hôpitaux français, quand les besoins en médicaments étaient énormes. Le peuple français s’en souvient », a déclaré dimanche Emmanuel Lenain, l’ambassadeur de France en Inde. « Nous avons voulu faire montre de solidarité, à présent que le pays est confronté à des difficultés ».

Un avion militaire américain transportant du matériel médical avait atterri vendredi à New Delhi et un avion allemand avait suivi samedi. Le Royaume-Uni a annoncé pour sa part qu’il allait envoyer 1000 respirateurs supplémentaires dans ce vaste pays de 1,3 milliard d’habitants.

L’Inde a ouvert samedi la vaccination contre le virus du  Covid-19 causé par le PCC (Parti communiste chinois) à l’ensemble de sa population adulte, soit quelque 600 millions de personnes. Mais plusieurs États, dont le Maharashtra et New Delhi – parmi les plus touchés -, ont déjà prévenu être à court de vaccins.

Manquement de lits, médicaments et d’oxygène dans les hôpitaux

Pour tenter d’alléger la pression sur les services de santé, les autorités de New Delhi ont annoncé la prolongation d’une semaine du confinement, qui devait s’achever lundi, dans la mégapole de 20 millions d’habitants. Les hôpitaux de la ville, submergés, manquent de lits, de médicaments et d’oxygène.

Le conseiller médical de la présidence américaine, Anthony Fauci, a recommandé l’instauration immédiate d’un confinement national de plusieurs semaines en Inde, mais le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi se montre réticent.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ