Coronavirus : Gérald Darmanin demande de la fermeté aux préfets dans l’application des nouvelles mesures sanitaires

Par Epoch Times avec AFP
18 juillet 2021
Mis à jour: 20 juillet 2021

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a envoyé un courrier dimanche aux préfets pour leur demander de la fermeté dans l’application des nouvelles mesures anti-Covid, en réclamant notamment des fermetures administratives pour les boîtes de nuit ne respectant pas le contrôle du pass sanitaire.

« Vous veillerez tout particulièrement au respect du contrôle du pass sanitaire par les établissements le requérant dès à présent, et notamment les établissements de nuit », écrit le ministre dans cette note. « La fermeture administrative des établissements n’y procédant pas, ou de façon lacunaire, sera prononcée à brève échéance ».

À Bordeaux, 35 personnes ont été testées positives au Covid-19 après avoir assisté à des soirées organisées les vendredi 9, samedi 10 et mardi 13 juillet dans une boîte de nuit de la ville, a indiqué dimanche l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué.

Les deux premiers cas avaient été reportés à l’ARS jeudi, 19 autres l’ont été samedi et 14 dimanche. Ces personnes et leurs cas contacts ont été invités à observer un isolement strict de respectivement 10 et 7 jours alors que le « contact tracing » se poursuit pour identifier les chaînes de transmission.

L’ARS assure avoir « demandé à l’établissement de diffuser des messages de vigilance pour inviter les personnes ayant participé à ces soirées à se faire tester et à se faire vacciner, si elles ne l’étaient pas encore ».

Un responsable de l’établissement s’est défendu de tout relâchement, assurant à la presse locale que des policiers étaient venus s’assurer du respect des mesures.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ