Virus du PCC : la Catalogne ferme les discothèques, couvre feu à minuit pour les restaurants, les bars…

Par Epoch Times avec AFP
24 juillet 2020
Mis à jour: 25 juillet 2020

La mesure a pris effet ce samedi et pour deux semaines.

Le gouvernement catalan a ordonné le 24 juillet la fermeture des discothèques et bars de nuit de cette région du nord-est de l’Espagne pour faire face à une augmentation des cas de contamination au virus du PCC.

Connu communément comme le nouveau coronavirus et responsable de la maladie infectieuse respiratoire appelée Covid-19, le virus du PCC s’est déclaré à Wuhan, en Chine, vers le mois de novembre. Il s’est répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

Couvre-feu à minuit

La Protection civile régionale a également interdit les salles de concert disposant d’une piste de danse et impose un couvre-feu à minuit sur les établissement de jeux, les casinos, les bars et les restaurants. La mesure, effective ce samedi et pour deux semaines, a été décidée alors que le pays enregistrait 280 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, trois fois plus qu’il y a deux semaines.

« CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR »

Une région particulièrement touchée

Près de la moitié des nouveaux cas ont été enregistrés en Catalogne, où les autorités ont demandé il y a une semaine aux 4 millions d’habitants de la capitale régionale, Barcelone, de se confiner sauf urgence.

À peine un mois après la levée d’un strict confinement, l’Espagne voit une explosion du nombre de contaminations au virus du PCC. Le Premier ministre français Jean Castex a d’ailleurs « vivement recommandé » vendredi aux Français d’« éviter » de se rendre en Catalogne. La frontière reste néanmoins ouverte.

 

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ