Loire: des milliers masques lavables vont être fabriqués contre le coronavirus chinois

Par Emmanuelle Bourdy
19 mars 2020
Mis à jour: 19 mars 2020

Suite au développement grandissant de l’épidémie du coronavirus en France, l’entreprise Indispensac, située à Charlieu dans la Loire, vient de démarrer la fabrication des premiers masques lavables. Ces masques sont destinés au grand public, cette initiative palliant à la pénurie des masques sanitaires en France. Cela permettra à l’État de distribuer les masques chirurgicaux essentiellement aux personnels soignant, ainsi que le relate France Bleu.

De quoi est composé ce masque ?

Ce masque est composé de trois couches. Une couche molletonnée en polyester et deux couches sont en polycoton recyclé. Une poche a également été prévue pour y glisser une tige métallique (comme par exemple un pince nez).

Pour élaborer ce masque, le personnel de l’entreprise n’a pas ménagé ses efforts, travaillant depuis vendredi sur ce projet. Plusieurs prototypes ont vu le jour pour trouver le masque idéal, celui qui protégera le mieux contre le virus de Wuhan propagé par le régime chinois.

L’entreprise prévoit de fabriquer 100 000 masques par jour. Les dirigeants d’Indispensac ont par ailleurs annoncé l’homologation du produit et ont décidé de céder les plans aux professionnels du tissage qui le souhaitent. La société Saint-James (Manche) a justement contacté Indispensac à ce propos, via les réseaux sociaux.

L’entreprise Indispensac a précisé que, pour gérer l’afflux de commandes qui vont arriver de toutes parts, il sera nécessaire de remplir un formulaire. Chacun devra évaluer lui-même l’urgence de se procurer des masques et s’il lui est possible de venir les récupérer ou non à Charlieu même.

RECOMMANDÉ