Coronavirus : «La mortalité à Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille» selon le professeur Didier Raoult

Par Michal Bleibtreu Neeman
21 mai 2020
Mis à jour: 21 mai 2020

Le professeur marseillais Didier Raoult a publié comme tous les mardis une vidéo sur la chaîne YouTube de l’IHU Méditerranée, dans laquelle il compare des courbes épidémiques selon les villes et les pays. Il  fait notamment la comparaison des chiffres de mortalité entre Paris et Marseille .

« Si on compare Paris et Marseille, la mortalité de Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille », annonce le professeur. « Cela fait une grosse différence. Et on voit qu’il y a des jeunes qui sont morts en Île-de-France, ce qui doit amener à se poser des questions très sérieuses sur la gestion de l’épidémie dans cette partie de la France. »

Le fondateur de l’IHU Méditerranée a défendu son protocole thérapeutique, composé d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, appliqué à Marseille, avec lequel il a relevé un « taux de mortalité de 0.5 % ». « Ce qui est extrêmement bas. »

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le professeur poursuit : « Chez nous à l’IHU, les gens qui ont été traités avec ou sans traitement, il n’y a aucun mort de moins de 60 ans, et deux seulement de moins de 70 ans. Quant à ceux qui ont été traités à l’hydroxychloroquine plus azithromycine, il n’y a qu’un seul mort de moins de 70 ans. On voit qu’on a donc bien fait de traiter les jeunes. »

Pour conclure, le professeur Didier Raoult confirme ses propos de la semaine prochaine disant que « sur le plan de l’épidémie, on est au bout », et : « Il ne reste que quelques cas sporadiques, mais les choses sont en train de se résoudre, ici comme ailleurs. Le nombre d’hospitalisations, de cas en réanimation et des morts continue de diminuer chaque jour, et l’épidémie disparaît donc au milieu du printemps, comme c’était une possibilité non négligeable. »

La cheffe du Service santé de BFMTV, Margaux de Frouville exprime ses doutes par rapport à ces chiffres, car « les données sont régionales ». L’Agence régionale de Santé PACA soutient qu’il « est impossible » d’avoir toutes les données par ville puisqu’il « y a eu des soucis de remontées (des données à Marseille) à cause d’une attaque informatique ».

Les calculs du professeur Didier Raoul sont basés sur le nombre officiel des décès et le nombre d’habitants par ville.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ