Coronavirus : le CHU de Montpellier porte plainte pour le vol de 12600 masques de protection

Par Emmanuelle Bourdy
19 mars 2020
Mis à jour: 19 mars 2020

Dans une réserve de l’hôpital de Périgueux, des malfaiteurs avaient dérobé le week-end des 14 et 15 mars, des masques et gels hydroalcooliques, ainsi que le relatait notre journal. De même, au CHU de Montpellier, 1 200 masques de type FFP2 et 11 400 masques chirurgicaux avaient été dérobés entre le 25 février et le 5 mars.

Les masques de type FFP2 servent à se protéger du virus de Wuhan*. Leur utilité est d’autant plus essentielle que les hôpitaux font face à une grave pénurie actuellement.

Le CHU de Montpellier a déposé plainte le 10 mars, ainsi que le rapporte 20 Minutes, qui a obtenu l’information de la police nationale. La direction départementale de la sécurité publique de l’Hérault doit mener l’enquête afin de découvrir les malfaiteurs et leurs éventuels complices.

* Epoch Times parle de «virus du régime communiste chinois» ou de «virus de Wuhan», du fait de la dissimulation, par le Parti communiste chinois, de l’épidémie, dont la gestion catastrophique a entraîné la propagation du virus – qui a débuté dès décembre 2019 à Wuhan – dans toute la Chine, générant très rapidement la pandémie à l’échelle mondiale.

RECOMMANDÉ