Coronavirus: le Maroc instaure un couvre-feu nocturne pour le ramadan

Par Epoch Times avec AFP
24 avril 2020
Mis à jour: 24 avril 2020

Les mesures de confinement obligatoire imposées jusqu’au 20 mai au Maroc pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus vont être renforcées avec un couvre-feu nocturne pendant le ramadan, selon un communiqué du gouvernement publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

A partir de samedi, premier jour du ramadan au Maroc, il sera « formellement interdit aux citoyens de se déplacer hors de leur domicile ou sur la voie publique » entre 19H00 et 05H00 locales, déclare le ministère de l’Intérieur dans ce communiqué.

« Les autorités locales et les services sécuritaires veilleront à l’application des mesures de contrôle strict », ajoute-t-il.

Traditionnellement, pendant le ramadan, les Marocains sortent en foule dans les rues après la rupture du jeûne pour se rendre à la mosquée, prendre un café ou se promener dans les rues.

Confinement pendant le ramadan

Le conseil des Oulémas, l’institution religieuse officielle, a émis cette semaine une fatwa appelant à respecter le confinement pendant le ramadan, « la préservation de la vie contre tous les périls primant du point de vue de la charia (la loi islamique, NDLR), sur tout autre acte, y compris la réunion pour les prières ».

Pour limiter la contagion, le Maroc a suspendu les liaisons aériennes, fermé les cafés, les restaurants, les commerces « non essentiels » et les mosquées, avant de déclarer un état d’urgence sanitaire le 20 mars.

Surveiller les déplacements

Des barrages de police ont été déployés dans les villes et sur les routes du pays pour surveiller les déplacements soumis à des autorisations spéciales.

Plus de 61.000 personnes ont été interpellées lors des contrôles, selon le dernier bilan officiel.

Le dernier décompte du ministère de la Santé fait état de 3.568 cas confirmés de maladie Covid-19, avec 155 décès et 456 rémissions depuis le début des tests, mi-mars.

 

RECOMMANDÉ