Coronavirus : le masque va-t-il bientôt devenir obligatoire?

Par Michal Bleibtreu Neeman
17 mai 2020
Mis à jour: 17 mai 2020

Un décret publié le 11 mai indique que « les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties ».

Le port de masque n’a donc pas été rendu obligatoire partout. « Lorsque vous vous promenez seuls dans la rue ou la campagne, le masque n’a pas d’intérêt immédiat », a expliqué le Premier ministre Édouard Philippe lors de l’explication du plan de déconfinement, le 7 mai dernier. En revanche, la protection du visage est obligatoire dans les transports en commun et certains commerces qui l’ont généralisé à leurs clients pour compléter les gestes barrières là où la distanciation sociale ne peut pas être garantie.

Dans l’espace public, elle n’est que recommandé,e mais de nombreux maires veulent généraliser l’utilisation du masque dans tous les lieux.

À Nice (Alpes-Maritimes), le masque est désormais obligatoire (sous peine d’amende) dans les parcs et jardins s’il y a de l’affluence, lors de rassemblements, dans les rues étroites et les lieux exigus.

Bordeaux (Gironde) l’impose, quant à elle, aux abords des stations de tramway, dans les rues commerçantes, sur tous les marchés, ainsi que dans les équipements publics municipaux.

Plusieurs maires (et députés) veulent rendre cette protection obligatoire, dans divers endroits à forte densité. Aux abords des transports en commun, à l’intérieur des magasins alimentaires.

À Strasbourg, le maire Roland Ries l’a annoncé vendredi matin. Le masque va donc bientôt devenir obligatoire à certains endroits et à certaines heures.

En premier, il sera obligatoire dans les marchés couverts puis dans les « rues piétonnes étroites ou à forte densité », selon 20 Minutes Strasbourg.

Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse (Haute-Garonne) jauge selon Ouest-France « qu’ il faut édicter une règle.

* Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

RECOMMANDÉ