Coronavirus : les médecins de ville constatent qu’il y a de moins en moins de cas et que «le ciel s’éclaircit»

Par Nathalie Dieul
18 mai 2020
Mis à jour: 18 mai 2020

Plusieurs facteurs indiquent le recul de l’épidémie de coronavirus en France. Les médecins de ville confirment également cette information.

« On voit de moins en moins de cas de Covid-19 », remarque auprès de nos collègues du Parisien le docteur Serge Smadja, président de SOS médecins sur Paris.

« Avant, on en voyait dix par jour, maintenant c’est un tous les dix jours ! », ajoute un autre médecin de ville.

Les derniers chiffres du bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France vont également dans ce sens. Du côté de l’Insee, les statistiques indiquent également un recul du nombre de décès sur la période allant du 19 avril au 4 mai, rapporte France 3.

La constatation est la même dans les données des médecins « Sentinelles », du réseau Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), qui calculent l’impact du coronavirus dans les consultations de médecine générale.

La courbe des consultations pour cette raison ont chuté depuis le pic de la semaine 13 (du 23 au 29 mars) où le taux d’incidence était de 140 pour 100 000 à seulement 4 pour 100 000 pour la semaine 19 allant du 4 au 10 mai).

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Toutefois, le docteur Serge Smadja précise qu’il faut rester prudent et que « cela ne signifie pas qu’il [le covid-19] a complètement disparu. J’ai vu ces jours-ci une dame qui l’avait contracté, alors qu’elle n’était pratiquement pas sortie de chez elle, mais elle l’a probablement attrapé par le biais d’un proche. »

S’il reste vigilant et attentif aux chiffres des prochaines semaines, le médecin reconnaît quand même que « le ciel s’éclaircit ».

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ