Coronavirus : Patrick Pelloux dit « ne pas voir la deuxième vague arriver »

Par Epoch Times avec AFP
21 mai 2020
Mis à jour: 21 mai 2020

Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), « ne voit pas la deuxième vague » de Covid-19 arriver, a-t-il indiqué jeudi sur France 2.

Comme on lui demandait s’il « redoutait » une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, l’urgentiste a répondu : « De moins en moins. »

« Les modèles mathématiques donnaient la possibilité d’une remontée […] avec un petit pic qui devait commencer maintenant et en fait on ne le voit pas », a-t-il lancé. « Cela ne veut pas dire que l’épidémie est arrêtée », a-t-il ajouté, insistant bien sur la nécessité de continuer à respecter les gestes barrières et porter le masque.

Mais « la deuxième vague, on ne la voit pas arriver », a-t-il répété.

Interrogé sur le « Ségur de la santé » consacré à l’hôpital public qui s’ouvrira lundi, le Dr Pelloux s’est dit « confiant » et « optimiste ». « Il faut y croire », a-t-il lancé, estimant que « les annonces faites sur les augmentations de salaires, c’est hyper important ».

« Il faut arrêter les fermetures » déjà engagées d’hôpitaux (« Beaujon, Bichat, Garches », a-t-il cité) et de lits, a-t-il souligné, préconisant de hisser la capacité de lits de réanimation au niveau de l’Allemagne.

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ