Le coronavirus pourrait infecter 250 000 personnes à Wuhan dans les 11 prochains jours, selon les chercheurs

Par Cathy He
25 janvier 2020 Mis à jour: 29 janvier 2020

Le nouveau coronavirus pourrait infecter plus de 250 000 personnes dans la seule ville chinoise de Wuhan d’ici début février, selon une nouvelle étude des chercheurs.

L’étude, réalisée par des chercheurs en biostatistique au Royaume-Uni et aux États-Unis et publiée le 24 janvier, prévoit une escalade drastique de l’épidémie virale qui a infecté plus de 900 personnes et tué 41 personnes en Chine, avec des cas confirmés dans plusieurs pays d’Asie, ainsi qu’aux États-Unis et en France.

« Si aucun changement dans le contrôle ou la transmission ne se produit, alors nous nous attendons à ce que d’autres épidémies se produisent dans d’autres villes chinoises, et que les infections continuent à être exportées vers des destinations internationales à un rythme croissant », a-t-il déclaré.

Les chercheurs ont déclaré que leur modèle prévoyait que d’ici le 4 février, les infections au centre de Wuhan atteindraient entre 132 000 et 273 000 personnes. La ville centrale chinoise, avec une population de 11 millions d’habitants, a été mise sous séquestre afin d’endiguer la propagation du virus. Des mesures de verrouillage des transports ont également été imposées à 12 autres villes de la région, affectant plus de 30 millions de personnes.

Cependant, l’étude indique que les restrictions de voyage à Wuhan « ne seront probablement pas efficaces pour arrêter la transmission à travers la Chine ».

« Avec une réduction effective de 99 % des voyages, l’ampleur de l’épidémie en dehors de Wuhan ne pourra être réduite que de 24,9 % le 4 février », a-t-il ajouté.

L’étude prévoit que les foyers les plus importants en dehors de l’épicentre se situeront dans les villes de Shanghai, Pékin, Guangzhou, Chongqing et Chengdu.

Les chercheurs ont également prédit que les pays ou régions les plus exposés au risque d’importation d’infections par voie aérienne sont la Thaïlande, le Japon, Taiwan, Hong Kong et la Corée du Sud. Hong Kong et la Thaïlande ont tous deux 5 cas confirmés, Taïwan en a 3, tandis que le Japon et la Corée du Sud ont chacun 2 patients confirmés atteints du virus.

Les États-Unis ont confirmé le 24 janvier leur 2e cas de coronavirus à Chicago, le 1er cas confirmé ayant été signalé dans l’État de Washington mardi. Plus de 60 patients sont actuellement sous investigation dans 22 états, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies le 24 janvier.

Entre-temps, la France est devenue le premier pays européen à détecter la maladie, actuellement 3 patients ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

Plus tôt le 24 janvier, des chercheurs de Wuhan ont déclaré que les patients infectés avaient présenté de nouveaux symptômes non liés aux voies respiratoires, tels que diarrhées, douleurs thoraciques et maux de tête, ce qui suggère que le virus pourrait être plus difficile à identifier qu’on ne le pensait initialement.

La description officielle des symptômes du virus se limite actuellement à la fièvre et aux problèmes respiratoires tels que la toux et les difficultés respiratoires.

RECOMMANDÉ