Coronavirus : Vladimir Poutine ordonne une vaccination massive en Russie

Par Epoch Times avec AFP
13 janvier 2021
Mis à jour: 14 janvier 2021

En décembre, la Russie avait déjà commencé sa campagne de vaccination à destination des populations jugées prioritaires.

Mercredi 13 janvier, le Président russe Vladimir Poutine a ordonné d’entamer dès la semaine prochaine la vaccination contre le coronavirus de toutes les catégories de population.

« Je demande de lancer une vaccination de masse de toute la population à partir de la semaine prochaine », a-t-il déclaré au cours d’une réunion du gouvernement russe par visioconférence.

Premier pays à enregistrer un vaccin

En décembre, la Russie avait déjà commencé sa campagne de vaccination à destination des populations jugées prioritaires, notamment le personnel médical et scolaire. Les catégories autorisées à recevoir le vaccin russe Spoutnik V ont ensuite été progressivement élargies.

Ce pays a été le premier en août à enregistrer un vaccin contre le coronavirus s’attirant des critiques internationales face à une annonce jugée prématurée, avant les essais de phase 3 et la publication des résultats scientifiques.

« Le vaccin russe – c’est tout à fait évident et la pratique le confirme -, je pense que c’est le meilleur du monde », a déclaré mercredi M. Poutine, saluant notamment ses conditions de stockage et de transport qui « ne requièrent pas des conditions extrêmes ». « C’est beaucoup plus simple et plus efficace » que ses équivalents occidentaux, a-t-il ajouté.

Baptisé « Spoutnik V » en hommage au premier satellite envoyé dans l’espace par l’URSS en 1957, le vaccin est efficace à plus de 90%, selon ses concepteurs.

Pour sa part, la vice-Première ministre russe, Tatiana Golikova, chargée de la santé, a affirmé que tout était « prêt » pour se lancer dans une vaccination massive à partir de lundi, assurant que plus de deux millions de doses devaient être disponibles d’ici à fin janvier.

Certains experts restent cependant sceptiques, considérant que la Russie n’a pas pour l’heure la capacité de produire massivement un tel vaccin. « On ne peut pas produire un vaccin en trois ou quatre jours », explique le généticien Kirill Volkov, basé à Saint-Pétersbourg, soulignant que des vaccins comme Spoutnik V à base d’adénovirus n’ont jamais été produits en masse en Russie ou ailleurs dans le monde.

Focus sur la Chine – Le vaccin chinois a 73 effets secondaires

Le saviez-vous ?

 Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ