Pyrénées-Orientales: un supermarché ouvre exclusivement chaque soir pour le personnel médical et les forces de l’ordre

Par Nathalie Dieul
24 mars 2020
Mis à jour: 24 mars 2020

À Pollestres dans les Pyrénées-Orientales, un supermarché a décidé de répondre à la demande du personnel médical et des forces de l’ordre en ouvrant le magasin spécifiquement pour eux les soirs de semaine.

Ce magasin Intermarché, situé près de Perpignan, écrit sur sa page Facebook que désormais, le magasin sera ouvert du lundi au vendredi à partir de 19 h spécifiquement pour leurs clients « du corps médical, des pompiers, des ambulances, de la police, ou de la gendarmerie ».

Pour s’assurer qu’ils répondent bien aux critères, le personnel du supermarché leur demandera une carte professionnelle ou un bulletin de salaire avec une pièce d’identité.

« Il y a une forte demande de leur part. À cause de leurs rythmes de travail. Avec nos équipes, on leur assure un magasin exclusivement pour eux et avec des rayons les plus garnis possibles », explique Jean-Philippe Forel, patron de l’hypermarché, à nos collègues de L’Indépendant.

« C’est notre manière à nous de vous remercier et de vous aider dans ce combat », indique le supermarché.

À Saint-Jory, en Haute-Garonne, un magasin Carrefour a également décidé de faire un geste en cette période de confinement visant à lutter contre la propagation du virus du PCC* (Parti communiste chinois).

Le même genre de mesures y ont été mises en place pour le personnel soignant, policiers, gendarmes et pompiers, chaque matin entre 8 h 45 et 9 h 30, après le créneau horaire réservé aux personnes fragiles et aux personnes âgées, indique 20 Minutes.

* Epoch Times évite le terme « COVID-19 » et utilise plutôt l’expression « virus du régime communiste chinois », du fait de la dissimulation et de la gestion déplorable du Parti communiste chinois qui ont permis au virus de se propager dans toute la Chine, générant ainsi une pandémie à l’échelle mondiale.

RECOMMANDÉ