Il saute du pont au Lac de Sainte-Croix dans les Alpes-de-Haute-Provence et est retrouvé noyé

Par Léonard Plantain
1 août 2020
Mis à jour: 1 août 2020

Porté disparu depuis jeudi après-midi après avoir sauté d’un pont dans le lac de Saint-Croix dans le Verdon (Alpes-de-Haute-Provence), le corps d’un jeune homme, âgé de 23 ans, a été retrouvé noyé le lendemain.

Ce vendredi, après la disparition d’un jeune homme dans les eaux du lac de Saint-Croix, trois plongeurs de la gendarmerie de Martigues ont découvert son corps au fond de l’eau et l’ont remonté à la surface. Âgé de 23 ans, il aurait sauté du pont en amont du barrage du lac de Sainte-Croix à la suite d’un pari entre amis, relate France 3 Régions.

« Ne le voyant pas remonter à la surface, ses camarades ont donné l’alerte et n’ont pas effectué les sauts suivants », ont relevé les gendarmes. Une vingtaine de pompiers avaient été mobilisés pour sonder les eaux du lac pendant toute la fin d’après-midi ce jeudi, en vain. Finalement, c’est tout juste à l’aplomb du saut, à 17 mètres de profondeur, que les gendarmes ont retrouvé le corps inerte, vendredi vers 15 h 30.

D’après le chef d’escadron de la gendarmerie, « à cet endroit, le Verdon est profond d’une cinquantaine de mètres, le jeune homme a dû rentrer dans l’eau à une vitesse de 70 km/h, vu la hauteur du saut ».

Selon les premières constatations : « Cette noyade serait due au choc thermique, après malaise, même si les constatations sont toujours en cours. Les jeunes ne connaissent pas les risques de plonger dans cette rivière, elle est somptueuse, mais dangereuse. Dehors, il fait aux alentours de 35 degrés et la température de l’eau du Verdon suivant les profondeurs ne dépasse pas les 5 degrés, le choc thermique est fort », indique le chef d’escadron.

Ce dernier déplore également « de multiples accidents de ce type chaque été dans cette zone, malgré une forte prévention ».

« Jusqu’à l’an dernier, on avait des sauts au pont du Galetas. Les barrières ont été changées : nous avons moins de sauts, mais les gens se déplacent sur les falaises. Il y a toujours des accidents et des victimes. Les gens ne prennent pas conscience des risques », précise-t-il, d’après La Provence.

À la suite de ce drame, le parquet de Digne-les-Bains (des Alpes-de-Haute-Provence) a ouvert une enquête.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ