Corrèze : les dépôts sauvages se multiplient sur sa commune, le nouveau maire publie les photos des pollueurs sur Internet

Par Nathalie Dieul
5 juin 2020
Mis à jour: 5 juin 2020

Les dépôts sauvages de déchets se sont multipliés à Malemort près de Brive-la-Gaillarde en Corrèze depuis la fin du déconfinement. Le maire nouvellement élu a décidé de passer à l’action, tel qu’il l’avait promis.

Laurent Darthou a d’abord demandé aux agents de surveillance de visionner les enregistrement des treize caméras de surveillance, ce qui leur a permis d’identifier de nombreux pollueurs grâce aux plaques d’immatriculation des véhicules, indique La Montagne.

Le maire de la commune de 8 000 habitants a ensuite déposé plainte auprès du procureur de la République, puis il n’a pas hésité à publier des photos des contrevenants – certes floutées – sur sa page Facebook.

« Il y a en a qui déposent un ou deux trucs, mais il y en a surtout un qui y va franchement », constate l’élu.

Le week-end de la Pentecôte a vu encore davantage de ces dépôts sauvages, et il fallait vraiment trouver une manière de faire changer les habitudes de ces résidents.

« Les impôts des Malemortois ne doivent pas servir à nettoyer les incivilités de quelques-uns », assure Laurent Darthou, visiblement en colère contre ces actes.

Le nouveau maire espère « que les personnes qui ont réalisé ces faits puissent être condamnées à des travaux d’intérêt général et participer ainsi au nettoyage des berges et des lieux publics de notre ville ».

À Saint-Pôtan dans le département des Côtes-d’Armor, le maire avait utilisé une autre tactique au tout début de l’année 2019, en effectuant un retour à l’envoyeur des ordures sauvages déposées à un point de tri sélectif.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ