Corse : découverte d’un mouflon tué, les cornes sciées

Par Emmanuelle Bourdy
27 juillet 2019
Mis à jour: 27 juillet 2019

Ce vendredi 26 juillet, aux environs de 9h00 du matin, le cadavre d’un mouflon, un mâle âgé d’environ 6 à 7 ans, a été découvert dans la rivière de l’Osu en Corse dans la région de l’Alta Rocca. Ses cornes ayant été coupées habilement, tout porte à croire que cela est l’œuvre de professionnels, visiblement des braconniers habitués à ce type de travail. C’est un agent de l’office hydraulique de la Corse qui a trouvé l’animal, abattu à coups de chevrotine.

 

 

Suite à cela, l’Office National des Forêts a procédé aux constatations en se rendant sur place ainsi que le relate France 3 Corse Viastella. Le procès verbal de constatation devrait être communiqué au procureur de la république d’Ajaccio prochainement.

Dans le sud de la Corse, on compte environ 400 mouflons. Le mouflon a failli disparaître dans les années 50 en raison d’une chasse excessive. Cette espèce est désormais protégée depuis le 1er mars, selon un arrêté ministériel. Ainsi l’animal a été «supprimé de la liste des gibiers chassables et intégré dans la liste des mammifères protégés de France métropolitaine».

 

 

Lors d’une grossesse, une femelle ne donne naissance qu’à un seul bébé et cela une fois par an. La recolonisation naturelle est donc lente, le succès de chaque grossesse n’étant pas forcément assuré.

Par ailleurs, même si la chasse du mouflon est interdite, cela n’empêche pas le braconnage qui est pourtant dûment sanctionné puisque cet acte est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 150.000 euros d’amende. La sanction s’élève à 7 ans d’emprisonnement et 750.000 euros d’amende si la chasse du mouflon a été opérée de manière organisée par plusieurs individus.

 

Il est à noter que les dérangements liés au développement des activités de sports et de loisirs est aussi une source de perturbation pour cette espèce dont les exigences demandent un environnement calme.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ