Côte-d’Or : 220 poules pondeuses volées dans une exploitation bio à Auxonne

Par Nathalie Dieul
12 mai 2020
Mis à jour: 12 mai 2020

Un élevage bio de poules pondeuses, situé à Auxonne en Côte-d’Or, a été victime d’un vol il y a un mois. Les voleurs ont vidé l’exploitation de toutes ses poules. L’Association les canards en colère a mis en ligne une cagnotte ce lundi 11 mai afin de sauver la ferme.

Les caméras de surveillance ont montré que les auteurs du vol étaient extrêmement bien organisés, indiquent les fondateurs de la cagnotte. Ils étaient cagoulés et ont laissé leur véhicule hors champ. Ils n’ont laissé que des plumes sur place.

La totalité des 220 poules pondeuses de la ferme de Rosière a été dérobée, un préjudice estimé à 3 500 euros laissant Émilie, la propriétaire, présager du pire pour sa ferme, indique France Bleu.

Le prix estimé pour chaque poule est de 15 euros, ce qui s’explique par les soins particuliers que reçoivent les gallinacées ainsi que des dizaines de mois de sélection pour créer une race rustique résistante.

Parmi les soins reçus par les poules de la ferme en AB, celles-ci disposent d’un parcours herbeux de 3 000 m² qui devait bientôt être agrandi. Elles sont nourries manuellement avec des céréales de la région et sont élevées sur aire paillée bio locale.

Les poules pondeuses vivent aussi dans le respect de leur rythme naturel, sans aucun éclairage artificiel l’hiver, de la mi-décembre à la mi-janvier, afin de laisser aux oiseaux la possibilité de profiter d’un temps de repos. La ponte diminue à cette période nécessaire à leur bien-être.

Quant aux œufs, ils sont ramassés manuellement deux fois par jour par Émilie elle-même. Ils sont essentiellement vendus en circuit court dans une circonférence de 40 km de la ferme.

Après avoir été contactée par l’éleveuse, l’Association les canards en colère, spécialisée dans la défense de l’élevage et l’agriculture française, a décidé de mettre une cagnotte en ligne ce lundi, l’objectif étant de collecter au moins 3 500 euros pour sauver la ferme. Un peu plus de 24 heures plus tard, le montant amassé était de 1 350 euros.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ