Côte-d’Or : une jument enlisée dans la glaise sauvée par les pompiers

Par Léonard Plantain
11 juin 2021
Mis à jour: 11 juin 2021

Jeudi 3 juin, les sapeurs-pompiers de Côte-d’Or n’ont pas hésité à se jeter dans des eaux boueuses pour y sortir une pauvre jument enlisée. Un sauvetage peu commun qui heureusement finit bien !

La semaine dernière, à Charencey en Côte-d’Or, une pauvre jument nommée Indiana s’est retrouvée coincée dans la glaise jusqu’au poitrail. Pour réussir à l’extirper de ce piège, les sapeurs-pompiers ont dû solliciter l’aide de sauveteurs spécialisés en secours nautique et déblaiement, a rapporté 30 Millions d’amis.

Au total, il aura fallu plus de 2 longues heures pour que les 20 secouristes réussissent à diluer la boue autour d’Indiana. Les équipes ont ensuite pu passer des sangles sous elle pour enfin la sortir des eaux, à l’aide d’un manuscopique. « Une opération réalisée sous la surveillance constante du vétérinaire sapeur-pompier », ont rassuré les sapeurs-pompiers de Côte-d’Or, joints par 30millionsdamis.fr.

Saine et sauve, Indiana a pu regagner son paddock, pour le plus grand bonheur de sa propriétaire, qui s’est empressée de remercier personnellement chacun des secouristes : « Tous ont su gérer la situation avec beaucoup de professionnalisme et de gentillesse ! » a-t-elle partagé.

Depuis, Indiana est en pleine forme : « Elle a eu le droit à une bonne douche. Elle m’a également promis qu’elle ne ferait plus jamais de bain de boue… Et cela me va très bien ! » a plaisanté sa maîtresse.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ