Côtes-d’Armor : elle trouve 13 chatons abandonnés dans un fossé et les sauve d’une mort certaine

Par Séraphin Parmentier
1 juin 2020
Mis à jour: 1 juin 2020

Les petits félins n’auraient probablement pas survécu si une Malouine ne les avait pas découverts.

Le jeudi 28 mai, une habitante de Saint-Malo a découvert treize chatons abandonnés dans un fossé en se rendant dans les locaux de l’association Mille pattes de Languédias pour y adopter un chartreux.

La Malouine décide alors de les récupérer et les amène à l’association de protection des animaux afin de les mettre en sécurité.

Âgés de quelques semaines, les félins n’auraient probablement pas survécu s’ils étaient restés dans le fossé où ils ont été découverts du fait de la chaleur, du manque de nourriture et de la présence de prédateurs.

Les deux chatons les plus jeunes n’ont pas survécu et sont morts ce samedi, rapportent les journalistes de Ouest-France. Deux autres ont en revanche déjà trouvé un nouveau foyer pour les accueillir.

Considéré comme un acte de cruauté, l’abandon d’animaux est un délit puni d’une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ