Côtes-d’Armor : la vidéo d’un homme frappant ses chiens dans la rue suscite l’indignation

Par Séraphin Parmentier
23 mai 2020
Mis à jour: 23 mai 2020

Filmée à son insu, la vidéo d’un homme en train de martyriser ses chiens a provoqué l’émoi des internautes et de plusieurs associations de protection des animaux.

Publiée le jeudi 21 mai sur les réseaux sociaux, la vidéo d’un homme en train de violenter ses deux chiens sur le quai d’Aiguillon à Lannion a provoqué la colère des internautes.

La séquence montre un individu vêtu d’un jean et d’un sweat à capuche en train de promener deux canidés, dont l’un est tenu en laisse. Il traîne l’un des deux animaux avant de leur asséner plusieurs coups de pied.

Signalée à plusieurs associations de protection des animaux, la vidéo a finalement été retirée des réseaux sociaux.

Selon Le Télégramme, l’auteur présumé des actes de maltraitance a été identifié et son adresse diffusée.

Il aurait reçu des menaces de mort et plusieurs personnes se seraient rendues à son domicile « avec des intentions loin d’être pacifiques », rapporte le quotidien régional.

La Société protectrice des animaux (SPA) des Côtes-d’Armor a déposé plainte contre le propriétaire des chiens ce vendredi matin. Ce dernier a été entendu par la police dans la foulée.

L’objectif du Refuge, qui a alerté la Fondation 30 Millions d’Amis et a reçu le soutien de l’Association protectrice des animaux abandonnés (APAA) de Trégrom ainsi que celui de l’association Adopter c’est aimer, était de faire saisir les chiens.

Elle n’a toutefois pas obtenu gain de cause et devra attendre l’expertise du vétérinaire qui doit prochainement examiner les chiens à la demande du procureur.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ