Un couple de personnes âgées meurt en se tenant la main après 56 ans de mariage heureux

17 mars 2019 Mis à jour: 5 septembre 2019

« Nous avons tous devant nous cette longue histoire d’amour que nous chérissons », explique Ann, la fille endeuillée des Webb. « Personne ne devrait jamais la piétiner. »

Les trois filles de Will et Judy Webb sont totalement unanimes sur cette question. En 56 longues et heureuses années de mariage, leurs parents ont toujours été ensemble, du moment où ils se sont rencontrés, jusqu’au moment de leur décès, à quelques heures d’intervalle, main dans la main.

Will et Judy ont passé leur enfance à Detroit, dans le Michigan dans le nord des États-Unis, et l’amitié s’est épanouie entre les deux adolescents. « Ils se sont rencontrés à 14 ans et sont devenus amis », partagea leur fille Marybeth sur les ondes de Fox 2. Il s’avère que plus tard dans leur adolescence, chacun s’est fiancé à quelqu’un d’autre, avant de se séparer mutuellement. « Au moment où mon père est allé à l’armée, ils étaient tous les deux célibataires », poursuit Marybeth. Judy, n’ayant personne à qui écrire depuis la dissolution de ses fiançailles, a commencé à écrire à Will en Corée.

La correspondance du couple a nourri un lien profond.

Après des retrouvailles émouvantes, le couple d’amoureux se marie le 16 février 1963. Ils ont déménagé à Melvindale et ont fondé leur famille, jouissant de la profonde satisfaction de la vie conjugale et des valeurs familiales saines. « Ils étaient tout le temps bras dessus bras dessous », se souvient Lori, la troisième fille du couple. « Dès qu’il ne la voyait pas parce qu’elle était absente cinq minutes, il commençait à demander : ‘Où est maman, tu l’as vue ?’ »

Le couple d’inséparables a vécu des décennies de proximité, de rires et de bonne santé, jusqu’à ce que Judy soit convoquée pour une intervention chirurgicale et rencontre des complications imprévues. « Elle a fini par s’en défaire », a partagé Lori, se souvenant du moment où toute la famille a cru qu’elle risquait de perdre leur femme et mère bien-aimée. « Mon père l’a regardée et a craqué. »

Will, impuissant face à l’urgence médicale de Judy, a été forcé de rentrer seul chez lui pendant que les médecins luttaient pour sauver sa femme. Mais la maison vide et le stress causé par l’état de santé précaire de Judy étaient trop pesants pour l’homme de 77 ans. Le matin, ses filles l’ont trouvé à la maison inconscient. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital, mais pas dans le même hôpital que sa femme. Le couple venait d’être séparé pour la première fois en plus de cinq décennies.

Ce qui s’est passé ensuite a déconcerté les médecins et les trois filles des Webb : la santé chancelante de Will et Judy a commencé à refléter celle de l’autre. « Si elle avait de la fièvre à cause de son infection, lui aussi attrapait la fièvre de son côté », explique Marybeth. « Elle s’est retrouvée avec une encéphalopathie à cause des antibiotiques qu’elle prenait ; lui aussi s’est retrouvé avec une encéphalopathie. »

Par la suite, Will et Judy ont été emmenés aux soins intensifs. Ils se battaient durement, mais leur séparation faisait des ravages.

Sa fille Ann a accompagné son père à la maison de retraite. « Je l’ai mis à la maison de retraite et j’ai laissé le reste dans les mains de Dieu », se souvient-elle. La santé de Judy, à ce moment-là, déclinait rapidement. Les filles des Webb ont décidé qu’elles ne devaient plus séparer leurs parents. Ils avaient besoin l’un de l’autre. Ann et ses sœurs étaient unanimes : « On a dit : ‘On ne peut pas faire ça, ils ne peuvent pas mourir l’un sans l’autre.’ »

Le 2 mars 2019, la décision venant du cœur de réunir le couple en difficulté a été prise, et sa justesse a été confirmée dès l’instant où Judy a été introduite dans la chambre de son mari. « Il a regardé vers nous et l’a vue », se rappelle Ann, « et a dit : ‘Maman !’ Et c’est la dernière chose qu’il a dite ». Les filles des Webb ont rapproché les lits de leurs parents pour qu’ils soient ensemble, assez près pour que le couple aimant puisse se tenir la main. Ils sont revenus exactement là où ils auraient dû être : ensemble.

« Ils se tenaient la main quand mon père a rendu son dernier souffle », a partagé Lori. Judy, remarquant la mort silencieuse de Will, lui frotta la main avec amour. Quelques heures plus tard, Judy a rendu à son tour son dernier souffle et a rejoint son mari.

Les trois filles des Webb ont eu le cœur brisé par la double perte simultanée de leurs deux parents, mais elles souhaitent honorer leur extraordinaire proximité et leur lien unique. « Si tu as quelqu’un que tu aimes vraiment, tu devrais te battre pour lui », affirme Ann. « Ils se battaient tous les jours pour leur amour. »

Marybeth a ajouté qu’elle et ses sœurs seront à jamais reconnaissantes pour une chose : « Leurs parents n’auront jamais à subir la perte de l’autre. »

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

RECOMMANDÉ