Couvre-feu: Emmanuel Macron annonce 1500 euros d’amende en cas de récidive

Par Epoch Times avec AFP
14 octobre 2020
Mis à jour: 15 octobre 2020

Emmanuel Macron a annoncé mardi qu’un couvre-feu entre 21h00 et 06h00 serait mis en place à partir de samedi pour au moins quatre semaines en Ile-de-France et dans 8 autres métropoles afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus.

Les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne sont également concernées par cette mesure que le chef de l’État entend étendre jusqu’au 1er décembre, si le Parlement l’autorise.

Des « autorisations » seront nécessaires pour « rentrer du travail après 21h00 ou pour le travail de nuit », a détaillé mercredi le président Emmanuel Macron, en précisant que des « amendes » seraient délivrées » en cas de non respect du couvre-feu.

« Nous allons continuer à travailler (…) évidemment toutes celles et ceux qui rentrent du travail à 21H00 ou qui travaillent de nuit, il y aura une autorisation. Toutes celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires, il y aura des autorisations », a poursuivi le chef de l’État. « Il y aura des amendes de 135 euros (…) en cas de récidive, ce sera 1.500 euros », a-t-il ajouté.

FOCUS SUR LA CHINE – Arrestation de la mère de la virologue Yan Limeng en Chine

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

RECOMMANDÉ