Couvre-feu : plus de 150 membres de la communauté des gens du voyage célèbrent un mariage dans le Maine-et-Loire

Par Séraphin Parmentier
18 décembre 2020
Mis à jour: 18 décembre 2020

Organisées sur un terrain privé, les festivités ont rassemblé entre 150 et 200 invités.

Les faits ont eu lieu le mercredi 16 décembre à Saint-Sylvain-d’Anjou, commune déléguée de Verrières-en-Anjou, dans la banlieue nord d’Angers.

Dans l’après-midi, les gendarmes de la compagnie d’Angers sont intervenus après avoir remarqué que de nombreux véhicules confluaient vers un terrain privé établi au bout d’une petite route de campagne.

Une fois sur place, les militaires constatent que 150 à 200 personnes de la communauté des gens du voyage célèbrent un mariage.

Le terrain privé sur lequel se déroulaient les festivités, qui ont commencé aux alentours de 16 h, appartient à une famille sédentarisée. Il comprend une habitation ainsi qu’une quinzaine de caravanes selon Le Courrier de l’Ouest.

« C’est une famille installée dans la commune depuis de nombreuses années. Ce sont des habitants qui ne posent pas de problèmes », a déclaré François Gernigon, maire de Verrières-en-Anjou, à la rédaction du quotidien régional.

« Il y a des règles, avec le couvre-feu, et des normes sanitaires qui sont préconisées. Je laisse à la gendarmerie le soin de juger », a-t-il ajouté.

Les gendarmes ont mis en place un dispositif visant à contrôler les sorties de véhicule afin de vérifier que le couvre-feu prenant effet à 20 h était respecté. D’après la gendarmerie, 109 infractions ont été constatées, notamment pour violation du couvre-feu ou non-respect du code de la route.

Bien que le rassemblement ait eu lieu sur un terrain privé, les organisateurs des festivités pourraient également faire l’objet de poursuites pour « mise en danger de la vie d’autrui », selon le procureur de la République d’Angers Éric Bouillard.

Élections américaines – Des grands électeurs votent Trump dans 5 États clés

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ