Covid-19: encore à l’essai, un traitement de MSD séduit le gouvernement américain

Par Epoch Times avec AFP
9 juin 2021
Mis à jour: 9 juin 2021

Le gouvernement américain s’est engagé à commander près de deux millions d’unités d’un médicament anti-Covid développé par le laboratoire Merck Sharp and Dohme (MSD) à condition que les autorités approuvent ce traitement encore à l’essai, a annoncé mercredi le groupe.

MSD « se verra verser environ 1,2 milliard de dollars pour livrer environ 1,7 million de traitements Molnupiravir au gouvernement des États-Unis », a déclaré dans un communiqué le groupe, distinct de son homonyme allemand Merck KGaA.

Ce traitement antiviral est une seconde chance pour le groupe de trouver sa place face au Covid-19, après avoir renoncé à tous ses projets de vaccins, dont certains développés avec l’institut Pasteur.

MSD compte guérir le Covid-19

Le Molnupiravir est un traitement à administrer dans les premiers jours des symptômes et par lequel MSD compte guérir le Covid-19. Il a enregistré de premiers résultats encourageants mais son efficacité doit encore être confirmée par des essais cliniques dont les résultats sont attendus à l’automne.

Si ces derniers sont positifs et que les autorités sanitaires américaines l’approuvent dans la foulée, le gouvernement américain concrétisera alors sa commande.

A l’origine développé contre la grippe

Ce médicament, à l’origine développé contre la grippe, doit être pris deux fois par jour, pendant cinq jours, sous forme de pilules. C’est l’ensemble de ce programme de traitement qui sert d’unité à la commande de Washington.

Au-delà de celle-ci, MSD promet de produire au total 10 millions de ces traitements d’ici à la fin de l’année.

« Nous menons de multiples efforts pour que le Molnupiravir soit disponible au niveau mondial », a déclaré Rob Davis, président de MSD.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ