Covid-19 : Karine Lacombe visée par une information judiciaire pour diffamation envers le Pr Didier Raoult

Par Suzanne Durand
21 janvier 2021
Mis à jour: 21 janvier 2021

La cheffe de service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine de Paris avait accusé le Pr Raoult de donner aux Français « un faux espoir de guérison ».

Selon 20 Minutes, une information judiciaire a été ouverte contre Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine de Paris, pour diffamation envers le professeur Didier Raoult, directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU). « Un juge d’instruction a été nommé par le parquet de Marseille en début d’année », a indiqué Me Brice Grazzini, l’avocat de M. Raoult à nos confrères de 20 Minutes.

En juillet 2020 à la radio, Karine Lacombe déclarait à l’encontre de Didier Raoult, qu’il y avait « des actions en justice pour mensonge devant la commission parlementaire en cours ». Au Journal de France 2, Mme Lacombe avait également accusé le Pr Raoult de donner aux Français « un faux espoir de guérison » et d’être « en dehors de toute démarche éthique »« Ce qui se passe à Marseille est à mon avis absolument scandaleux », avait-elle poursuivi.

« L’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, administrée immédiatement après le diagnostic, est un traitement sans danger et efficace contre le Covid-19 », affirmait pourtant le résumé d’une étude présentée à Emmanuel Macron lors de sa visite à l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection de Didier Raoult en avril 2020. 

Plainte déposée

Vers la fin du mois d’octobre 2020, le directeur de l’IHU avait entamé des poursuites contre la cheffe de service des maladies infectieuses en désaccord à l’usage de l’hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19. 

Contactée par 20 minutes, Dominique Laurens, procureure de la République de Marseille, a assuré qu’un « réquisitoire introductif » a bien été prononcé le 31 décembre dernier dans ce dossier, « sur une plainte avec constitution de partie civile et la consignation versée par Monsieur Raoult »

La dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) a permis au coronavirus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Focus sur la Chine – Découvertes sur le laboratoire de Wuhan

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ