Covid-19 : le professeur Didier Raoult se dit victime d’un « complot très haut placé »

Par Suzanne Durand
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Le 18 novembre dernier, le professeur Didier Raoult était invité sur CNews. Interviewé sur la procédure disciplinaire lancée contre lui par l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône, l’infectiologue marseillais de renommée mondiale est finalement sorti de son silence.

« Je savais depuis longtemps qu’il y avait un complot très, très haut placé. Je sais cela depuis plusieurs mois, je ne suis pas étonné du tout ». Le professeur ne donnera aucun nom, ni d’autres indications.

« On m’avait prévenu très tôt. On m’a dit : ‘Tu sais Didier, il va y avoir une plainte au Conseil de l’Ordre. Il va y avoir une plainte aussi auprès du procureur de la République de Marseille’, tout ça c’était contemporain, je savais çà, j’étais prévenu, donc je n’ai pas été surpris », a-t-il expliqué. « C’est un complot médico-politique », s’est défendu le spécialiste.

« Je crois que notre pays n’a pas géré cette maladie »

Face aux accusations, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) en septembre dernier, qui accuse le professeur d’avoir vanté l’hydroxychloroquine, Didier Raoult affirme : « On a soigné 13 000 personnes donc je prends avec beaucoup d’ironie le fait qu’on me dise que je ne dis jamais la vérité ».  » Je crois que notre pays n’a pas géré cette maladie, mais comme une affaire purement politique sans se préoccuper du soin et avec une vision qui pense qu’il existe une autorité scientifique qui s’impose au scientifique », a souligné le professeur.

Concernant la deuxième vague du coronavirus, le Pr Didier Raoult a tenu à remettre les pendules à l’heure en estimant que c’est une « succession de petites épidémies« . « Je n’ai jamais compris ce que c’était, la deuxième vague. Je ne sais pas ce que c’est et je ne veux pas créer de querelle sémantique (…) Notre interprétation, c’est qu’il y a deux variantes (…) », a précisé Didier Raoult.

Le Covid-19 s’est déclaré à Wuhan, en Chine, vers le mois de novembre 2019. Il s’est répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

Focus sur la Chine – Trump met fin au financement de l’armée de la Chine

Le saviez-vous ?


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ