Covid-19 : les députés adoptent la levée du secret médical dans les écoles

Par Suzanne Durand
22 octobre 2021
Mis à jour: 22 octobre 2021

Dans la nuit de mercredi à jeudi 21 octobre, l’Assemblée a donné un premier feu vert au projet de loi « vigilance sanitaire », avec la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022.

En catimini, l’Assemblée a également adopté un amendement du gouvernement faisant lever le secret médical des enfants dans les écoles et établissements du second degré.

Accès aux informations des élèves

« Par dérogation à l’article L. 1110-4 du code de la santé publique, aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de covid-19, pour la durée strictement nécessaire à cet objectif et au plus tard jusqu’à la fin de l’année scolaire 2021-2022, les directeurs des établissements d’enseignement scolaire du premier et du second degrés et les personnes qu’ils habilitent spécialement à cet effet peuvent avoir accès aux informations relatives au statut virologique des élèves, à l’existence de contacts avec des personnes contaminées ainsi qu’à leur statut vaccinal », stipule l’amendement.

L’objectif ? Celui de « faciliter l’organisation de campagnes de dépistage et de vaccination et d’organiser des conditions d’enseignement permettant de prévenir les risques de propagation du virus du Covid-19″, (maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois). Cet  « amendement ouvre à d’autres personnels ce droit d’accéder à ces données médicales ».

« Vous ouvrez une brèche impensable dans un secret (médical à l’école, ndlr) qui doit être conservé », a fustigé le LR (Les Républicains) Philippe Gosselin à l’unisson avec les autres oppositions.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ